François Castan

François Castan, né en 1947 à Chennevières-sur-Marne (alors dans la Seine), est un dessinateur français de bande dessinée.

François Castan
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Biographie

Né en 1947 à Chennevières-sur-Marne[1], François Castan suit une formation académique de dessin François à l’école de la rue Madame et à l’atelier de Penninghen à Paris[2].

À sa sortie, il se lance dans la bande dessinée pour l'hebdomadaire France-Soir[1]. Néanmoins, il fait l'essentiel de sa carrière dans le magazine Fripounet des éditions Fleurus à partir de 1969[2] avec notamment les séries au long cours Agrume et Pépin (genre fantastique et humoristique baroque, 1970-1977), puis Floribert (genre écolo humoristique, 1977-1986), toutes deux sur des scénarios de son ami Mauguil. Castan y réalise également quelques histoires courtes et illustrations. Il reçoit en 1970 le Prix du dessin humoristique[2].

Quelques années plus tard, associé à Serge Saint-Michel pour les textes, il réalise des histoires courtes scientifiques pour la revue L'Argonaute, qui sont reprises en 2001 en deux albums sous le titre 2000 ans de génie par les éditions France impact promotion, ainsi qu’une adaptation en bande dessinée de Diderot et l’encyclopédie.

À la fin des années 1980, il entreprend une collaboration avec la revue médicale Le journal du jeune patricien, avec des gags en alternance avec des publicités qui sont repris dans trois albums (éditions Vaucouleurs)[1].

Il crée le personnage de Zeltron qui passe à la télévision en dessin animé de 1979 à 1982[2] (Les Aventures électriques de Zeltron), ainsi qu’une bande dessinée que François Castan dessine sur un scénario de Mauguil (Zeltron, Petite-Soupe et les autres[1], éditions Fernand Nathan, 1980).

En parallèle à son activité dans la bande dessinée, il exerce dans le dessin de presse : L'Éducation (1969-76), le Fait Public (1969-71) Almanach Vernot (1970-91), Lisette (1970-72) et Aventures et Voyages (1970-75)[1]. Il réalise également des affiches pour le théâtre, des publicités et un certain nombre de cartes postales humoristiques, notamment sur Paris.

Œuvre

Références

  1. (en) « François Castan », sur Comiclopedia,
  2. La rédaction, « François Castan expose ses dessins humoristiques », Ouest France,

Annexes

Bibliographie

Liens externes

  • Portail de la bande dessinée
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.