François Malézieux

François Malézieux, né le à Gricourt (Aisne) et mort le dans la même ville, est un homme politique français.

François Malézieux
Fonctions
Député
Sénateur
Biographie
Naissance
Décès
(à 82 ans)
Gricourt
Nationalité
Activité
Pour les articles homonymes, voir Malézieux.

Biographie

Avocat à Saint-Quentin, il se passionne aussi pour l'agronomie, collaborant à des revues comme "les annales de l'agriculture française". En 1863, il est élu député de l'Aisne, contre le candidat officiel, et siège dans la minorité libérale. Maire de Saint-Quentin après le et conseiller général du canton de Vermand, il est élu député en 1871 et siège au centre gauche, au groupe de la Gauche républicaine. Réélu en 1876, il est en mai 1877 l'un des députés signataires du manifeste des 363[1]. Il est encore réélu en octobre 1877 puis en 1881, il est alors président de la commission des tarifs douaniers et un parlementaire influent et actif. En 1885, il est élu sénateur de l'Aisne et conserve son siège jusqu'à son décès.

Sources

  • « François Malézieux », dans Adolphe Robert et Gaston Cougny, Dictionnaire des parlementaires français, Edgar Bourloton, 1889-1891 [détail de l’édition]
  • « François Malézieux », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960
  • Ressources relatives à la vie publique :

Notes et références

  1. Fiche sycomore de l'Assemblée nationale

Voir aussi

Articles connexes

  • Portail de la politique française
  • Portail de l’Aisne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.