François de Nesmond

François de Nesmond, né le et mort le , est un prélat catholique français des XVIIe et XVIIIe siècles. Il est évêque de Bayeux, sous le règne de Louis XIV, pendant plus de cinquante trois ans, le plus long de tous les évêques ayant succédé à Exupère de Bayeux.

Pour les articles homonymes, voir De Nesmond.

François de Nesmond
Biographie
Naissance
Paris
Décès
Bayeux
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Bayeux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Biographie

François de Nesmond est le fils de Théodore de Nesmond et de Anne de Lamoignon[1]. Nommé évêque de Bayeux en 1661, il est consacré évêque le par François de Harlay de Champvallon l'archevêque de Paris. Il occupera le siège épiscopal de cette ville jusqu'à sa mort. En 1693, il fonde le séminaire de la ville[2]. Dans la cathédrale de Bayeux, il entreprend - à partir de 1700 - la construction d'un jubé, et la construction d'une tour centrale, qu'il commande à Jacques Moussard. Il fonde également en 1700, la chapelle des Augustiniens[3]. Il a financé sur sa fortune personnelle monuments, chapelles, séminaire sans compter son immense action envers les pauvres de la ville. Il est resté comme un ardent partisan de la Contre-Réforme et de ses principes, définis par le Concile de Trente. Il condamne les écrits du théologien Pierre Cally de l'Université de Caen, qu'il assimile à de l'hérésie[4].

Notes et références

Sources et bibliographie

  • Ludovic Balavoine, Le système bénéficial du diocèse de Bayeux sous l'épiscopat de François de Nesmond (1662-1715), Histoire, économie et société, 2009, no 2, p. 3–13. (ISSN 0752-5702)
  • J. Hermant, Histoire du Diocèse de Bayeux, Caen, 1705, [lire en ligne], p. 478-489
  • Jacques Laffetay, Histoire du diocèse de Bayeux, XVIIe et XVIIIe siècles, Imp. A. Delarue, Bayeux, 1855, [lire en ligne]

Articles connexes

Liens externes

  • Portail du catholicisme
  • Portail du royaume de France
  • Portail du Calvados
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.