Francis Carquet

Francis Carquet, né le à Séez et mort le à Paris, est un juriste et un homme politique français.

Francis Carquet
Fonctions
Député
Savoie et Septième législature de la Troisième République française (d)
-
Député
Savoie et Sixième législature de la Troisième République française (d)
-
Député
Savoie et Cinquième législature de la Troisième République française (d)
-
Biographie
Naissance
Décès
(à 53 ans)
Paris
Nationalité
Activités
Père
Autres informations
Membre de

Biographie

Il est le fils de l'homme politique, François Carquet[1].

Après des études de droit, il devient avocat[1]. Toutefois, il semble impatient de se lancer en politique[1].

Lors de la guerre de 1870, il s'engage comme officier porte-drapeau de la garde nationale mobile de Savoie[1]. Il est fait prisonnier[1].

À son retour, il est nommé juge de paix à Moûtiers[1].

Il devient membre de l'Académie de la Val d'Isère[2]. Il est vice-président du Comice agricole de Moûtiers et de la section tarine du Club alpin français[2].

En 1878, il est élu conseiller général et garde son mandat jusqu'à sa mort[1]. Il est l'auteur d'une proposition pour allonger la parcourant la Tarentaise avec un allongement jusqu'à la frontière située au col du Petit-Saint-Bernard avec une brochure intitulée Le percement du Petit-Saint-Bernard. Etude des avantages incontestables que présente la ligne du Petit-Saint-Bernard sur celles du Simplon et du Mont-Blanc considérées comme voies internationales (1880-81, disponible sur Gallica).

Il est élu député de la Savoie le dans la circonscription de Moûtiers et il le restera jusqu'à sa mort en juillet 1899.

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Références

  1. Michel Germain, Personnages illustres des Savoie : "de viris illustribus", Lyon, Autre Vue, , 619 p. (ISBN 978-2-915688-15-3), p. 115.
  2. Marius Hudry, « La voie ferrée d'Albertville à Bourg-Saint-Maurice (Savoie) », Les Transports de 1610 à nos jours (Actes du 104e Congrès national des sociétés savantes, Bordeaux, 1979, Section d'histoire moderne et contemporaine), 1980, 452 pages p. 370.
  • Portail de la politique française
  • Portail de la Savoie
  • Portail de l'histoire de la Savoie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.