Frederik Paulsen (fils)

Biographie

Frederik Paulsen grandit avec son père l'endocrinologue allemand émigré en Suède Frederik Paulsen fondateur de Ferring Pharmaceuticals et sa seconde épouse, Eva Wolf Frandsen, chercheuse et titulaire de nombreux brevets. Il fait ses études en Suède, puis étudie la chimie à l'Université Christian Albrecht de Kiel , et l'administration des affaires à l'Université de Lund en Suède.

Frederik Paulsen est président du conseil d'administration de Ferring Pharmaceutical depuis 1988. Il est également membre d'autres conseils d'administration, dont celui de l'Opéra de Lausanne et celui du cigarettier Philip Morris International[1].

Domicilié en Suisse dans le canton de Vaud, il bénéficie d'un forfait fiscal[2]. En 2019, il figure parmi les plus riches résidents du Canton de Vaud, avec une fortune estimée à 7 à 8 milliards de francs[3].

Depuis 2009, Frederik Paulsen occupe le poste de consul général honoraire de la Fédération de Russie[1].

En tant qu'explorateur, il a parcouru les huit pôles de la planète et est membre du Club des explorateurs de New York[1],[4]

Dans les années 2010, finance Géraldine Savary candidate au Conseil des États en lui versant 4 000 puis 7 000 francs lors du second tour en 2011 et 5 000 francs en 2015[5],[6]

Distinctions

Bibliographie

  • Charlie Buffet et Thierry Meyer (préface de Michel Rocard), Voyages au bout du froid, les 8 pôles de Frederik Paulsen, Éditions Paulsen, 2015 (ISBN 978-2916552330).

Références

  1. Yan Pauchard, « Frederik Paulsen, un (riche) ami qui vous veut du bien », Le temps, 21 septembre 2018 (page consultée le 17 octobre 2018).
  2. « Saint-Prex: le forfait fiscal du patron de Ferring préoccupe Ensemble à gauche », sur www.lacote.ch, (consulté le 6 novembre 2018)
  3. Julien Culet, « Qui sont les Vaudois les plus riches ? », 24 heuress, (lire en ligne, consulté le 1er janvier 2020).
  4. Nathalie Lamoureux, « Frederik Paulsen, gentleman explorateur », Le Point, (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2018)
  5. « Le milliardaire Paulsen a financé deux fois Géraldine Savary et Luc Recordon », rts.ch, (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2018)
  6. « Les liaisons dangereuses de Géraldine Savary », Le Temps, (lire en ligne)

Liens externes

Voir aussi

  • Portail de la finance
  • Portail de la pharmacie
  • Portail de la Suède
  • Portail du canton de Vaud
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.