From Hell (film)

From Hell (ou Sorti de l'enfer au Québec) est un thriller américain réalisé par Albert et Allen Hughes, sorti en 2001. C'est l'adaptation d'une bande dessinée d'Alan Moore et d'Eddie Campbell, qui a reçu le prix de la critique à Angoulême en 2001.

From Hell
Titre québécois Sorti de l'enfer
Réalisation Albert et Allen Hughes
Scénario Terry Hayes
Rafael Yglesias
d'après l'œuvre de Alan Moore et Eddie Campbell
Acteurs principaux
Pays d’origine États-Unis Royaume-Uni
Genre thriller
Durée 117 minutes
Sortie 2002

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pour les articles homonymes, voir From Hell.

Le scénario du film reprend des éléments du roman graphique d'Alan Moore ainsi que de la théorie de Stephen Knight pour son livre Jack the Ripper : The Final Solution (1976) : les membres d'une conspiration maçonnique auraient dissimulé la naissance d'un enfant illégitime de la famille royale britannique, dont le père serait le jeune prince Albert Victor.

Synopsis

Londres, 1888. Cinq prostituées, Polly Nicholls, Annie Chapman, Liz Stride, Kate Eddowes et Mary Kelly, se retrouvent mêlées à une affaire qui pourrait bien éclabousser le trône d'Angleterre. Un mystérieux assassin, Jack l'Eventreur, traque les jeunes femmes dans les ruelles mal famées de Whitechapel, tandis que l'inspecteur Fred Abberline mène l'enquête...

Fiche technique

Distribution

Autour du film


Le film a connu un succès commercial modéré, rapportant environ 74 558 000 $ au box-office mondial, dont 31 602 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 35 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 824 189 entrées[3].

Il a reçu un accueil critique mitigé, recueillant 57 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,7/10 et sur la base de 150 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[4]. Sur Metacritic, il obtient un score de 54/100 sur la base de 32 critiques collectées[5].

Il a été nommé pour le prix Bram Stoker du meilleur scénario, le Satellite Award des meilleurs costumes ainsi que dans 3 catégories lors des Saturn Awards 2002 : meilleur film d'horreur, meilleur acteur (Johnny Depp) et meilleurs costumes[6].

Franc-maçonnerie

« From hell » qui retrace le parcours meurtrier de Jack l'éventreur, expose à la fin du film que l'auteur des crimes est un franc-maçon dont les meurtres sont jugés par ses frères à l'abri de tout système juridique. Il est ensuite lobotomisé et la chute du film laisse à penser que des membres de la franc-maçonnerie ont jugé et puni seuls le frère criminel et immoral et dont ils portent de par leur influence une part de responsabilité. Il ressort selon une analyse de la représentation maçonnique de ce passage que les sociétés secrètes en général et la franc-maçonnerie en particulier se livrent à des manipulations politiques et dans ce cas policière[7]. L'introduction de la franc-maçonnerie dans son scénario à l'image de nombreux autres films, parfois ouvertement antimaçonnique ou simplement pour les besoins du scénario, n'étant pas un fait nouveau depuis la création du cinéma[8].

Liens externes

Notes et références

  1. From Hell sur The Numbers.
  2. From Hell sur Box Office Mojo.
  3. From Hell sur JP‘s Box-Office.
  4. From Hell sur Rotten Tomatoes.
  5. From Hell sur Metacritic.
  6. Awards for From Hell sur IMDb.
  7. « Représentations de la Franc-Maçonnerie », sur psychologie-sociale.com (consulté le 19 janvier 2019).
  8. Jiri Pragram, « Franc-maçonnerie et 7e Art », sur hiram.be, (consulté le 20 janvier 2019).

Bibliographie

  • (en) Áine Young, « From Hell : Examining the transition from page to screen », Studies in Comics, Intellect, vol. 2, no 1, , p. 207-221 (DOI 10.1386/stic.2.1.207_1).
  • Portail du cinéma américain
  • Portail du cinéma britannique
  • Portail de l’horreur
  • Portail de Londres
  • Portail des années 1880
  • Portail des années 2000
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.