Front (unité soviétique)

Dans l'Armée impériale russe puis dans l'Armée rouge, un front (en russe фронт) était, non un front militaire, emplacement géographique où ont lieu des combats, mais une grande unité à peu près équivalente à une armée ou un groupe d'armées dans les forces armées occidentales.

Pour les articles homonymes, voir Front.
Les étendards des dix fronts soviétiques victorieux, défilant derrière la bannière de la Victoire et le drapeau de la Fédération, le pour le 70e anniversaire de la capitulation allemande.

Les fronts étaient subordonnés à l'État-Major général (Genchtab) et à la Stavka, ou à un théâtre d'opérations (TVD). Ils regroupaient de nombreuses unités de toutes armes, généralement regroupées en armées, et notamment, une armée aérienne, capable d'assurer la lutte aérienne dans le secteur, qui lui est directement subordonnée.

Ces unités n'avaient d'existence qu'en temps de guerre, en temps de paix, leurs unités subordonnées sont affectées à un district militaire, correspondant à leur garnison, qui les administrent. En cas de conflit, l'état-major du district crée alors un état-major de front, et lui affecte des unités. Le front prend souvent le nom de son district d'origine, mais l'appellation évolue souvent lors d'opération prolongées, du fait des déplacements géographiques et des réorganisations.

Historiquement, l'Armée soviétique leva à plusieurs reprises des fronts, notamment lors de la guerre soviéto-polonaise, puis de la campagne polonaise de septembre 1939, et enfin, au cours de la Seconde Guerre mondiale, cependant la plupart des districts militaires et des groupes de forces stationnés à l'étranger étaient censés rapidement en créer en cas de crise grave, ou de conflit, durant toute la guerre froide.

Première Guerre mondiale

  • Front du Nord-Ouest (divisé en 1915 entre le front du Nord et le front de l'Ouest) ;
  • Front du Sud-Ouest ;
  • Front de Roumanie ;
  • Front du Caucase.

Guerre civile russe

  • front du Nord (ru) (Северный фронт : Nord de la Russie, jusqu'en 1919) ;
  • front de l'Est (ru) (Восточный фронт : Oural, Volga et Sibérie) ;
  • front du Sud (ru) (Южный фронт : Ukraine) ;
  • front de l'Ouest (ru) (Западный фронт : de Mourmansk jusqu'à la Biélorussie, à partir de 1919, puis en Pologne en 1920) ;
  • front du Sud-Ouest (ru) (Юго-Западный фронт : Polésie, Galicie et Crimée) ;
  • front du Sud-Est (ru) (Юго-Восточный фронт), renommé front du Caucase (ru) (Кавказский фронт) ;
  • front caspien-caucasien (ru) (Каспийско-Кавказский фронт) et le front du Turkestan (ru) (Туркестанский фронт : Turkestan, c'est-à-dire l'Asie centrale) ;
  • front du Transbaïkal oriental (en) (Восточно-Забайкальский фронт : Transbaïkalie) ;
  • front de l'Amour (ru) (Амурский фронт : Extrême-Orient russe, bordant le fleuve Amour).

Début de la Seconde Guerre mondiale

Ordre de bataille en anglais des fronts d'Ukraine et de Biélorussie engagés dans l'invasion de la Pologne en septembre 1939.

Grande Guerre patriotique

Un front peut changer plusieurs fois de nom, en fonction de son théâtre d'opérations.

Articles connexes

  • Portail de l’histoire militaire
  • Portail de l’URSS
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.