Génie divin

Génie divin est un livre de Guillaume Dustan, paru chez Balland, dans la collection Le Rayon en 2001.

Génie divin
Auteur Guillaume Dustan
Pays France
Genre Roman
Autofiction
Essai
Éditeur Balland
Collection Le Rayon
Date de parution 2001
Nombre de pages 379
ISBN 2715813546
Chronologie

Résumé

Texte hybride à mi-chemin entre l'autofiction, l'autobiographie et l'essai pamphlétaire, Génie divin s'apparente à une « collection » de textes, une chronique du temps présent qui s'attardent tantôt sur le désenchantement politique, l'ambivalence du militantisme, tantôt sur le littéraire, le renouvellement des formes plastiques et d'écritures. Écrit intime proche de la confession par son intimité textuelle (aveux sexuels, évocation de la maladie, rapport aux psychotropes), Génie divin dévoile aussi un Guillaume Dustan, « brouillon et inspiré, lyrique et triste, donneur de leçons et fouineur, dénonciateur et anti-vieux »[1].

« Tel le fils d’un surréaliste et de Bret Easton Ellis, [Guillaume Dustan] colle des passages de son journal, pose un geste littéraire pour mieux le déconstruire. Poète et "performer" du livre, il tord le cou aux normes »[2].

Éditions

Notes et références

  1. Critique de Laurent Galiana sur Urbuz.com.
  2. Ibid.

Liens externes

  • Portail de la littérature française
  • Portail LGBT
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.