Gérard Soler

Gérard Soler, né le à Oujda (Maroc) est un footballeur international français. Il a évolué en position d'attaquant durant toute sa carrière. Il mesurait 1,76 m pour 76 kg.

Pour les articles homonymes, voir Soler.

Gérard Soler

Gérard Soler en 1976, au FC Sochaux.
Biographie
Nationalité Français
Naissance
Lieu Oujda (Maroc)
Taille 1,78 m (5 10)
Période pro. 1972-1988
Poste Attaquant
Parcours junior
Années Club
0 AS Poissy
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1971-1972 AS Poissy 0? 0(??)
1972-1978 FC Sochaux 161 (69)
1978-1979 AS Monaco 028 0(9)
1979-1982 Girondins de Bordeaux 109 (22)
1982-1984 Toulouse FC 058 (19)
1984-1985 RC Strasbourg 032 0(6)
1985-1986 SC Bastia 023 0(6)
1986 Lille OSC 013 0(5)
1986-1987 Stade rennais 023 0(1)
1987-1988 US Orléans 023 0(9)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1974-1983 France016 0(4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2000 AS Saint-Étienne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Biographie

Gérard Soler en 1973 au FC Sochaux.

Il débute à l'AS Poissy, avec Roger Quenolle comme entraîneur. Il commence sa carrière professionnelle à Sochaux pendant six saisons, 3e buteur de tous les temps du club (avec 70 buts). Il obtient sa première sélection le , à l'âge de vingt ans contre la RDA au Parc des Princes (score final 2 à 2).

En 1977, avec l'équipe de France jeune, il remporte le Festival International Espoirs. Il réalise un excellent tournoi en finissant meilleur buteur et meilleur joueur de la compétition.

Mais c'est aux Girondins de bordeaux qu'il confirme son niveau international. Recruté en 1979 par le président Bez, il y côtoie de grands joueurs comme Alain Giresse, Marius Trésor ou Bernard Lacombe, avec Aimé Jacquet comme entraîneur. Il est régulièrement sélectionné pendant la campagne de qualification des Bleus pour la coupe du monde 1982, et marque notamment deux buts contre la Belgique en . Il commence la compétition comme titulaire contre l'Angleterre; il égalise à la 25e minute et redonne l'espoir à des français surpris par le but de l'anglais Bryan Robson, dès la 27e seconde. Mais son but permet simplement à la France de sauver l'honneur, et malgré la défaite 3-1, lui fait gagner son statut de titulaire. Il participe à l'épopée des Bleus, jouant tous les matchs à l'exception de la demi-finale contre l'Allemagne.

Gérard Soler est alors au sommet de sa carrière. Il quitte pourtant un club en pleine progression pour rejoindre Toulouse, et il perd sa place en équipe de France. Bordeaux sera champion de France en 1984, et Bernard Lacombe titulaire et l'un des bordelais vainqueur de l'Euro 84. Gérard Soler participe avec succès au maintien de Toulouse dans l'élite du football français.

Il est président de l'Olympique avignonnais de 1988 à 1991 et président délégué de l'A.S. Saint-Étienne de 1997 à 2001.

En l'an 2000, il est nommé meilleur dirigeant de club de Ligue 1 par France Football en compagnie d'Alain Bompard (président de l'ASSE), avant d'être impliqué dans l'Affaire des faux passeports, qui lui vaut en 2002 une condamnation à deux ans de prison avec sursis, 50 000 euros d'amende, et l'interdiction d'exercer durant un an toute profession de direction ou d'encadrement d'un organisme sportif[1].

En , il devient parrain du projet d'un second club de football en Ile-de-France lors du rapprochement entre le Racing Club de France (football) et le Levallois Sporting Club, qui donne le Racing Club de France - Levallois 92.

En , il est directeur sportif de l'AS Poissy, poste qu'il quitte en octobre suivant pour l'AC Arles-Avignon. Il quitte le club en fin de saison, lors du dépôt de bilan.

En 2015-2016, il est directeur sportif du WAC Casablanca dont l'entraîneur est John Toshack, qu'il avait côtoyé à l'AS Saint-Étienne en 2000[2].

En , il devient le nouveau président du C' Chartres Football issu de la fusion des deux principaux clubs de la ville à savoir le FC Chartres et Chartres Horizon[3].

Carrière

Joueur

Entraîneur

Palmarès

Statistiques

  • 1er match en D1 : , OGC Nice-FC Sochaux (4-1 pour Nice)
  • 428 matchs et 129 buts en Division 1
  • 23 matchs et 9 buts en Division 2
  • 3 matchs en Ligue des Champions
  • 7 matchs et 1 but en Coupe de l'UEFA

Notes et références

  1. AP, « Peines de prison pour faux passeports », sur nouvelobs.com, (consulté le 21 avril 2016)
  2. « Soler retrouve Toshack », sur poteaux-carres.com, (consulté le 21 avril 2016)
  3. Centre France, « Sports - Le C'Chartres Football est né : l'ancien international Gérard Soler élu président », www.lechorepublicain.fr (consulté le 29 mai 2018)
  4. « Fiche de Gérard Soler », sur FFF.fr

Liens externes

  • Portail du football
  • Portail de la France
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.