Gare d'Aime-La Plagne

La gare d'Aime-La Plagne est une gare ferroviaire française de la ligne de Saint-Pierre-d'Albigny à Bourg-Saint-Maurice (aussi appelée « ligne de la Tarentaise »), située sur le territoire de la commune d'Aime-la-Plagne, dans le département de la Savoie, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Aime-La Plagne

Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Aime-la-Plagne
Adresse 128 avenue de la Gare
73210 Aime
Coordonnées géographiques 45° 33′ 15″ nord, 6° 38′ 56″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services TER Auvergne-Rhône-Alpes
TGV (week-end et vacances)
Eurostar (saison d'hiver)
Thalys (saison d'hiver)
Caractéristiques
Ligne(s) St-Pierre-d'Albigny à Bourg-Saint-Maurice
Voies 2
Quais 2
Transit annuel 104 029 voyageurs (2017)[1]
Altitude 654 m
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Géolocalisation sur la carte : Savoie

La gare est située dans la vallée de la Tarentaise, à 654 m d'altitude. Elle doit son deuxième nom à la station de sports d'hiver de La Plagne (faisant partie du domaine skiable Paradiski), desservie directement au départ d'Aime.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie toute l'année par des trains régionaux du réseau TER Auvergne-Rhône-Alpes. En saison d'hiver, des TGV, des Eurostar et des Thalys complètent cette desserte.

Situation ferroviaire

Établie à 654 m d'altitude, la gare d'Aime-La Plagne est située au point kilométrique (PK) 66,656 de la ligne de Saint-Pierre-d'Albigny à Bourg-Saint-Maurice, entre les gares ouvertes de Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains et Landry[2].

La gare comporte deux voies, encadrées de deux quais latéraux. Le quai A jouxtant le bâtiment voyageur mesure 410 m, le quai B qui dessert la voie d'évitement (ligne à voie unique) est lui long de 390 m[3].

Histoire

La gare a été inaugurée le 20 octobre 1913, en même temps que la portion de ligne allant de Moûtiers à Bourg-Saint-Maurice. À un notable trafic de voyageurs favorisé par sa situation en zone touristique[4] s'est ajouté dès son ouverture celui des minerais concentrés de plomb argentifère, descendus par câble aérien depuis les mines de La Plagne, et transportés par fer jusqu'à la fonderie de Noyelles-Godault[5]. Ce trafic a cessé en février 1973 avec la fermeture des mines[6].

Service des voyageurs

Accueil

Gare de la SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert les lundis, vendredis, samedis, dimanches et les jours fériés. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport, d'une salle d'attente et de toilettes[7].

Une bagagerie existe également. Ce service n'est toutefois disponible que durant la période hivernale (de décembre à avril)[réf. souhaitée].

Desserte

Aime-La Plagne est toute l'année desservie par des trains TER Auvergne-Rhône-Alpes, assurant une desserte locale[7].

Pendant la saison d'hiver et plus particulièrement les week-ends, la gare assure également la desserte vers les stations de ski environnantes, regroupées dans le domaine Paradiski, notamment la station de La Plagne. Cette desserte saisonnière est assurée par des trains issus de divers pays européens, qu'ils soient TGV, Eurostar ou Thalys. En France, les provenances et destinations des TGV comptent, en plus de Paris, des villes comme Lille, Cherbourg ou Nantes.

Intermodalité

Un parc pour les vélos, un parking et une gare routière sont aménagés[7].

Notes et références

  1. « Fréquentation en gares », sur ressources.data.sncf.com (consulté le 3 avril 2019).
  2. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [899] St-Pierre-d'Albigny - Bourg-St-Maurice », p. 177.
  3. Site rff.fr, Document de référence du réseau : consulter l'horaire de service de l'année en cours ou la suivante, Chapitre 3, Annexe 7.1 - Liste des quais (consulté le 11 août 2013).
  4. Voir notamment La Montagne : revue mensuelle du Club alpin français, janvier 1913, p. 274.
  5. Annales des Mines, 1950, p. 5
  6. Annales des mines, janvier 1974, p. 105.
  7. « Horaires et informations pratiques au départ de la gare Aime-la-Plagne », sur www.ter.sncf.com (consulté le 5 janvier 2019).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Londres-Saint-Pancras Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains Eurostar
(saisonnier : l'hiver)
Bourg-Saint-Maurice Bourg-Saint-Maurice
Amsterdam-Central
ou Bruxelles-Midi
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains Thalys
(saisonnier : l'hiver)
Landry Bourg-Saint-Maurice
Paris-Gare-de-Lyon Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains TGV Landry Bourg-Saint-Maurice
Lille-Europe
ou Lille-Flandres
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains TGV
(saisonnier : l'hiver)
Landry Bourg-Saint-Maurice
Lyon-Part-Dieu
ou Aix-les-Bains-Le Revard
ou Chambéry - Challes-les-Eaux
Moûtiers - Salins - Brides-les-Bains TER Auvergne-Rhône-Alpes Landry Bourg-Saint-Maurice
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Savoie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.