Gare d'Anvers-Sud

La gare d'Anvers-Sud (en néerlandais : station Antwerpen-Zuid) est une gare ferroviaire belge de la SNCB sur les lignes 52 et 59, située dans le district de Anvers dans la ville du même nom.

Pour les articles homonymes, voir Gare du Sud (homonymie).

Antwerpen-Zuid

La gare de voyageurs d'Anvers-Sud sur une carte postale de 1911, démolie en automne 1965.
Localisation
Pays Belgique
Commune Anvers
District Anvers
Adresse Place Simon Bolivar
Coordonnées géographiques 51° 11′ 52″ nord, 4° 23′ 26″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services InterCity (Belgique)
Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 52
59
Voies 4
Quais 4
Historique
Mise en service 1878(marchandises)
1903(voyageurs)
Architecte Jules-Jacques Van Ysendyck
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Province d'Anvers
Géolocalisation sur la carte : Anvers

Situation ferroviaire

Histoire

Les activités de transport de marchandises[Quoi ?] se développèrent sur la rive droite, au sud d'Anvers, en 1874 ; En 1878, une première gare marchandises[réf. nécessaire] appelée Anvers-Sud ou Station du sud est mise en service[Où ?][1]. Elle date de la même année que la fin des travaux de la ligne des forts (ligne 52/1) ainsi que des gares d'Hoboken-Polder et Wilrijk ;

En 1882, les voies marchandises sont reliées aux quais de l'Escaut. L'ensemble des voies marchandises se développe progressivement.

Plan de la ville et de l'exposition de 1894 où se trouvent les voies marchandises ainsi que la gare provisoire.

Pour l'exposition universelle de 1894, les terrains situés de part et d'autre de la station du Sud sont utilisés pour les pavillons, halls et parcs de l'exposition. À cette occasion, une gare provisoire est construite pour les voyageurs. C'est à cette occasion que sont construites deux[pas clair] portions de ligne se connectant à Anvers-Sud : une ligne directe entre Wilrijk et Anvers-Sud (future portion de la ligne 25A) ; une ligne vers Hoboken (future portion de la ligne 52). Comme de nombreuses expositions internationales et universelles en Belgique (1885/1888, 1905, 1910, 1913...), l’exposition de 1894 donna lieu à la création de nouveaux quartiers autour et sur le site de l'exposition. C'est pour desservir cette partie de la ville qu'on décida, de construire une gare monumentale à destination des voyageurs.

Les travaux de construction de la gare commencèrent à la fin des années 1890 et la gare d'Anvers-Sud ne fut inaugurée vers 1902[2] / 1903. C'est à la même époque que la gare, en bois, d'Anvers-Central, est remplacé par le bâtiment actuel.

a

Le bâtiment de la gare est un imposant édifice, légèrement asymétrique, de style néo-Renaissance flamande à la façade de briques, comportant une haute tour centrale, deux ailes latérales et deux pavillons d'extrémité. Le pavillon de droite, plus haut, masque une longue aile en briques, perpendiculaire aux neuf voies en impasse (la façade du bâtiment principal est parallèle aux voies ; ce bâtiment ayant une forme de L). Une grande halle en fer forgé était accolée à l'aile perpendiculaire ; elle servait au stationnement des coches et attelages.

La gare vers 1920.

Comme de nombreuses grandes gares belges (Charleroi-Sud, Liège-Guillemins...) la façade devait donner l'impression d'une gare en impasse où les voies étaient perpendiculaires au bâtiment (dans le style des grandes gares bruxelloises et parisiennes).

Au début du XXe siècle, la gare d'Anvers-Sud est, pour les marchandises, un accès important au port d'Anvers ainsi que le terminus (marchandises et voyageurs) des lignes suivantes : ligne 25A vers Malines (prévue pour servir de ligne express entre Bruxelles, Malines et Anvers) ; ligne 52/1 (ligne des forts) vers Mortsel ; ligne 52 vers Boom et Termonde ; et ligne 61 vers Boom et Alost.

Bien que prévue pour avoir une importance proche de celle d'Anvers-Central, la gare d'Anvers-Sud eut du mal à remplir le rôle qui lui était assigné : la plupart des lignes restant des lignes secondaires (la ligne 25A ferma en partie aux voyageurs dès les années 1930). L’électrification de la ligne 25 en 1935 et de la ligne 27 (prévue au début des années 1940 mais reportée à 1950), achevèrent de retirer à Anvers-Sud les trains vers Malines et Bruxelles.

En 1965, la construction du tunnel Kennedy sous l’Escaut ainsi que d'un échangeur autoroutier et d'une nouvelle portion de la ligne 59 (entre Anvers-rive-gauche et Anvers-Berchem), eurent pour conséquence la démolition de la gare monumentale, ainsi qu'une partie des faisceaux marchandises.

La nouvelle gare

Sur la nouvelle portion de la ligne 59, qui se connecte à une déviation de la ligne 52 réalisée à cette occasion, une halte ferroviaire à quatre voies fut réalisée à 500 m de l'ancienne gare. Elle accueille désormais des trains de la ligne 59 vers Lokeren et des trains de la ligne 52 vers Boom.

La plupart des faisceaux marchandises, d'Anvers-Sud, qui existaient encore à la fin des années 1980, furent démontées, au plus tard dans les années 2000.

Service des voyageurs

Accueil

Desserte

Intermodalité

Service des marchandises

Notes et références

  1. « Goederenstation Antwerpen-Zuid | Inventaris Onroerend Erfgoed », sur inventaris.onroerenderfgoed.be (consulté le 9 juillet 2019)
  2. Guy Demeulder, « Les gares belges d'autrefois. Antwerpen Zuid. », sur www.garesbelges.be (consulté le 9 juillet 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Anvers-Central Anvers-Berchem IC Beveren Ostende
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(en semaine)
Saint-Nicolas La Panne
Anvers-Central Anvers-Berchem S
(en semaine)
Zwijndrecht Lokeren
ou Termonde
Rosendael Anvers-Berchem S Hoboken-Polder Puurs
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(en semaine)
Zwijndrecht Saint-Nicolas
  • Portail du chemin de fer
  • Portail d’Anvers et sa province
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.