Gare d'Eeklo

La gare d'Eeklo (en néerlandais station Eeklo) est une gare ferroviaire belge de la ligne 58, de Gand à Bruges via Eeklo, située à proximité du centre de la ville d'Eeklo, dans la province de Flandre-Orientale en Région flamande.

Eeklo

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Eeklo
Adresse Rue Koningin Astridplein
9900 Eeklo
Coordonnées géographiques 51° 10′ 51″ nord, 3° 34′ 31″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 58, Gand à Eeklo
Voies 3
Quais 2
Altitude 8 m
Historique
Mise en service 25 juin 1861
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

Elle est mise en service en 1861 par la Compagnie du chemin de fer de Gand à Eecloo. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Suburbains (S) de la ligne S51 du réseau S Gantois, dont elle constitue le terminus.

Situation ferroviaire

Établie à 8 mètres d'altitude, la gare d'Eeklo est située au point kilométrique[1] (PK) 22,998 de la ligne 58, de Gand à Eeklo, après la gare ouverte de Waarschoot. La ligne au-delà d'Eeklo n'est plus parcourue par des trains de la SNCB.

Intérieur de la gare et Autorail AR41.

Histoire

La station d'Eecloo est mise en service par la Compagnie du chemin de fer de Gand à Eecloo, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation son chemin de fer de Gand à Eecloo[2] le [3].

Le beau bâtiment néoclassique[4], construit par la Compagnie de Gand à Eecloo, fut démoli et remplacé par un bâtiment moderne à toit plat lors de la seconde moitié du XXe siècle[4]. Il ressemblait en partie à celui qui existe toujours en gare de Maldegem, mais était plus richement décoré et doté d'une toiture à croupes[5].

Le bâtiment actuel a été réalisé par l'architecte Jacques Devincke et inauguré en 1980[6]. Il s'agit d'une structure cubique en béton avec remplissage en brique claire et larges fenêtres surmontées de PVC marron avec persiennes décoratives sur les pilastres[7]. Il présente quelques similarités avec celui de la gare de Zottegem, également réalisée par Jacques Devincke.

Service des voyageurs

Accueil

Gare[8] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite.

Desserte

Eeklo est desservie par des trains Suburbains (S) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne 58 (Gand - Eeklo) (voir brochure SNCB[9]).

En semaine, la gare est desservie, toutes les heures, par des trains S51 reliant Eeklo à Renaix via Gand et Audenarde, renforcés par des trains S51 d’heure de pointe reliant Eeklo à Gand-Saint-Pierre (une paire dans le matin, une autre l’après-midi).

Les week-ends et jours fériés, la desserte est composée de trains S51, toutes les heures, entre Eeklo et Renaix.

Intermodalité

Un parc pour les vélos y est aménagé[8]. Le stationnement des véhicules est possible à proximité.

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 20/40 (3,63 Mo) (consulté le 2 juin 2012).
  2. Ancienne écriture d'Eeklo.
  3. Archive site pandora.be, 58 Gent Dampoort - Eeklo - Brugge lire (consulté le 3 juin 2012).
  4. « Les gares belges d'autrefois. La gare d' Eeklo. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 30 juillet 2019)
  5. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Maldegem. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 30 juillet 2019)
  6. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome II : 1914 - 2003, , 207 p., p. 152 et 167
  7. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome II : 1914 - 2003, p. 169
  8. Site SNCB Mobility : Eeklo lire (consulté le 2 juin 2012).
  9. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be (consulté le 23 novembre 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus S Waarschoot Renaix
ou Audenarde
Terminus Terminus S
(en semaine)
Waarschoot Gand-Saint-Pierre
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Flandre-Orientale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.