Gare d'Etterbeek

La gare d'Etterbeek (en néerlandais station Etterbeek) est une gare ferroviaire belge de la ligne 161 de Bruxelles-Nord à Namur, située sur le territoire de la commune d’Ixelles, à proximité d'Etterbeek, dans la Région de Bruxelles-Capitale. Elle dessert notamment la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l'université libre de Bruxelles (ULB).

Etterbeek

Le bâtiment construit dans les années 1950.
Localisation
Pays Belgique
Commune Ixelles
Adresse Bd Général Jacques, 263F
1050 Ixelles
Coordonnées géographiques 50° 49′ 19″ nord, 4° 23′ 23″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 161 Bruxelles-Nord - Namur
160 Etterbeek - Tervuren
Voies 4
Quais 3
Altitude 83 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Tramway
Bus
Bus De Lijn 178 341 343 348 349
Bus TEC Conforto
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Bruxelles

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC) et Suburbain (S).

Situation ferroviaire

Établie à 83 mètres d'altitude, la gare d'Etterbeek est située au point kilométrique (PK) 7,665 de la ligne 161 de Bruxelles-Nord à Namur, entre les gares de Bruxelles-Luxembourg et de Watermael[1].

Elle est également l'origine de l'ancienne ligne 160 d'Etterbeek à Tervuren (déferrée)[2].

Histoire

La gare est inaugurée le .

Les bâtiments de la gare

Le premier bâtiment est un petit édifice à un étage de cinq travées sous toiture à croupes. Il présente une ressemblance frappante avec la gare de Kontich-Casernes[3]. Depuis la construction des nouveaux bâtiments, il est utilisé comme annexe mais existe toujours.

Le second bâtiment date de 1906 et se trouve sur le pont. Il s'agissait d'un édifice opulent de style Néo-Renaissance flamande avec un pavillon central, deux ailes et un pavillon plus petit à gauche[4]. Côté voie, une marquise donne sur trois escaliers, couverts, dont un dans une structure en briques munie de nombreuses fenêtres.

Ce bâtiment, endommagé par les bombardements durant la Seconde Guerre mondiale, fut en grande partie démoli au en 1958 et remplacé par une petite structure à toiture à croupes[5] qui présente quelques similarités avec la gare de Tongres. Les fondations, les escaliers, la marquise et une petite partie de la gare côté gauche ont été conservés.

Dans les années 2000, à l'occasion de la réfection des quais, l'escalier situé dans une structure en briques a été condamné et remplacé par un escalier donnant directement sur les quais.

Service des voyageurs

Accueil

Desserte

Etterbeek est desservie par des trains InterCity (IC) et Suburbain (S) (voir brochures SNCB[6],[7]). Il faut noter que la majorité des InterCity et trains P de la ligne 161 ne marquent pas l’arrêt à Etterbeek.

En semaine

Il existe deux dessertes Intercity une fois par heure

Les trains suburbains assurent les dessertes suivantes une fois par heure (deux pour les S5 et S8)

Week-ends et jours fériés

Il n’y a qu’une seule desserte IC (entre Braine-l’Alleud et Louvain via Brussels Airport).

Il existe également deux dessertes S par heure

  • S8 entre Bruxelles-Midi et Ottignies
  • S5 entre Malines et Hal

Depuis décembre 2017, deux trains P reliant Mouscron ou Binche à Louvain-la-Neuve les dimanches soirs ont été rajoutés en vertu d’une politique qui consiste à ajouter des trains supplémentaires durant les week-ends à destination des étudiants. Un autre train P le dimanche soir, de Arlon à Bruxelles-Midi, s'y arrête également. [8].

Intermodalité

La gare est desservie par le tramway de Bruxelles (lignes 7 et 25).

Elle jouxte un arrêt desservi par les bus des réseaux : Société des transports intercommunaux de Bruxelles (STIB) ligne 95 et Noctis (N08 et N09)

À proximité de la VUB se trouve une gare routière desservie par les bus De Lijn (lignes 178, 341, 343, 348 et 349) ; ainsi que ceux de la Société régionale wallonne du transport (TEC) ligne Conforto.

Notes et références

  1. Infrabel, Annexe E.1 : Distances entre gares et nœuds, coll. « Document de référence du réseau », , 43 p. (lire en ligne [PDF]), p. 35-36.
  2. « Ligne 160 : Etterbeek - Tervuren », sur http://www.belrail.be/, (consulté le 12 février 2015)
  3. « Les gares belges d'autrefois. Station Kontich-Lint ( vroeger Kontich-Kazern ). Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 13 novembre 2018)
  4. « Les gares belges d'autrefois. La gare d' Etterbeek. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 13 novembre 2018)
  5. G. Hendricks, « Les bâtiments des voyageurs », Le rail, (lire en ligne)
  6. « Brochure Ligne 26 : Vilvorde - Hal », sur belgianrail.be/, (consulté le 28 avril 2018)
  7. « Brochure Ligne 161 : Bruxelles-Midi - Namur », sur belgianrail.be/, (consulté le 28 avril 2018)
  8. « Offre de trains élargie depuis le 10/12 - SNCB », sur www.belgianrail.be (consulté le 16 janvier 2018)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Brussels-Airport-Zaventem Bruxelles-Luxembourg IC
(en semaine)
Boondael Charleroi-Sud
Louvain Bruxelles-Luxembourg IC
(week-ends et fériés)
Boondael Braine-l’Alleud
Brussels-Airport-Zaventem Bruxelles-Luxembourg IC
(en semaine)
Ottignies Dinant
Binche
ou Mouscron
Bruxelles-Luxembourg P
(week-ends et fériés)
Ottignies Louvain-la-Neuve
Alost Bruxelles-Luxembourg S
(en semaine)
Delta Vilvorde
Malines Germoir S Boondael Hal ou Enghien
ou Grammont
Louvain
ou Landen
Germoir S
(en semaine)
Boondael Braine-l'Alleud
Bruxelles-Midi Bruxelles-Luxembourg S Watermael
ou Boitsfort
Ottignies
ou Louvain-la-Neuve
Schaerbeek Bruxelles-Luxembourg S
(en semaine)
Boitsfort Ottignies
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de Bruxelles
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.