Gare de Binche

La gare de Binche est une gare ferroviaire belge de la ligne 108, de Y Mariemont à Binche, située à proximité du centre-ville de Binche dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Binche

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Binche
Adresse Place Eugène Derbaix
7130 Binche
Coordonnées géographiques 50° 24′ 32″ nord, 4° 10′ 23″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Heure de pointe (P)
Suburbain (S)
Caractéristiques
Ligne(s) 108, Y Mariemont à Binche
Voies 3
Quais 2 (dont 1 central)
Altitude 110 m
Historique
Mise en service 2 mai 1857
Architecte Pierre Langerock
Protection  Patrimoine classé (1978)
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Hainaut
Géolocalisation sur la carte : Belgique

Elle est mise en service en 1857 par la Compagnie du chemin de fer du Centre. L'imposant bâtiment voyageurs de style néogothique dû à l'architecte Pierre Langerock est inauguré en 1911 et classé en 1978. C'est une gare terminus de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 110 mètres d'altitude, la gare de Binche est située au point kilométrique (PK) 7,7 de la ligne 108, de Y Mariemont à Binche, après la gare ouverte de Leval. Elle est le terminus de la ligne depuis la fermeture aux voyageurs de la section jusqu'à Erquelinnes.

Intérieur de la gare.

Histoire

La station de Binche est mise en service le [1] par la Compagnie du chemin de fer du Centre, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Baume à Erquelinnes via Binche. Ce chemin de fer de la région du Centre est inauguré le [2] en présence du duc de Brabant[3], futur roi Léopold II.

La ligne, dans sa totalité, est mise à double voie en 1860[1].

Vue panoramique.

En 1905, débutent les travaux de construction d'un nouveau bâtiment, selon les plans de l'architecte Pierre Langerock, pour remplacer celui de 1857. Ce monumental édifice de style néogothique brabançon, composé d'un long corps central encadré par deux pavillons est terminé en 1910[4] et inauguré en [5].

Le service des voyageurs de la gare Binche vers Erquelinnes est arrêté le et le service des marchandises le [1]. Cette section est démontée en 1968 et 1987, faisant de Binche la gare terminus de la ligne, l'électrification de la section en amont de Binche est mise en service le [1].

Le , c'est la fin du trafic marchandise entre Haine Saint-Pierre et Binche, la ligne est mise à voie unique le [1].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[6] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle propose des aménagements, équipements et services pour les personnes à la mobilité réduite.

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Binche est desservie par des trains InterCity (IC) et d’Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur la ligne 108 (voir brochure de la ligne 108[7]).

En semaine, il existe une desserte avec des trains IC-11 qui relient Binche à Turnhout (via Bruxelles) ainsi qu'un train P en heure de pointe entre Binche et Schaerbeek (le matin) et un autre entre Schaerbeek et Binche (l'après-midi).

Tôt le matin et tard le soir en semaine, un des trains de la ligne S62 du RER de Charleroi (La Louvière - Braine-le-Comte) est prolongé jusqu'à Binche.

Les week-ends et jours féries, la desserte InterCity IC-11 a son terminus à Scherbeek au lieu de Turnhout.

En outre, un unique train P reliant Binche à Louvain-la-Neuve circule les dimanches soirs[8] (en période scolaire).

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[6]. Elle est desservie par les lignes de bus 21, 22, 34 et 108 du réseau de la Société régionale wallonne du transport (TEC).

Divers

La gare a servi de décor pour le film The Happy Prince au début du mois de .

La photo ci-dessous illustre la locomotive à vapeur du PFT utilisée pour le film[9]

Galerie de photographies

Notes et références

  1. Archive pandora.be 108 Haine St Pierre - Erquelinnes, lire (consulté le 8 avril 2012).
  2. Site numisrail.fr Centre (Chemin de fer du...) lire (consulté le 8 avril 2012).
  3. « Chemin de fer de Manage à Erquelinnes : inauguration du chemin de fer du Centre », dans Journal des chemins de fer des mines et des travaux publics, Volume 16, 1857, pp. 865-866 intégral (consulté le 8 avril 2012)
  4. Ministère de la région wallonne, Les cahiers de l'Urbanisme : Le patrimoine ferroviaire, éditions Mardaga, 2002 (ISBN 9782870098226), p. 121 lire (consulté le 8 avril 2012).
  5. Christel Deliège, Nathalie Hupin, Carnaval de Binche : fête d'hommes, regard de femmes, Lannoo Uitgeverij, 2007 (ISBN 9782873865283), p. 20 extrait (consulté le 8 avril 2012).
  6. Site SNCB Mobility : Binche lire (consulté le 9 avril 2012).
  7. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 21 janvier 2020).
  8. « Offre de trains élargie depuis le 10/12 - SNCB », sur www.belgianrail.be (consulté le 16 janvier 2018)
  9. Imustbe, « CASTING FIGURATION POUR FILM SUR LA VIE D'OSCAR WILDE », sur www.clapwallonie.be (consulté le 2 novembre 2016)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus IC
(en semaine)
Leval Turnhout
Terminus Terminus IC
(week-ends et fériés)
Leval Schaerbeek
Terminus Terminus P
(en semaine)
Leval Schaerbeek
Terminus Terminus P
(week-ends et fériés)
Leval Louvain-la-Neuve
Terminus Terminus S
(en semaine)
Leval Braine-le-Comte
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Hainaut
  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.