Gare de Diest

La gare de Diest (en néerlandais station Diest) est une gare ferroviaire belge de la ligne 35, de Louvain à Hasselt, située à proximité du centre de la ville de Diest, dans la province du Brabant flamand en Région flamande.

Diest

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Diest
Adresse Tinhoutsebaan
3290 Diest
Coordonnées géographiques 50° 59′ 35″ nord, 5° 03′ 04″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 35, Louvain à Hasselt
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 27 m
Historique
Mise en service 1er février 1865
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Brabant flamand

Elle est mise en service en 1865 par le Grand Central Belge. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 27 mètres d'altitude, la gare de Diest est située au point kilométrique[1] (PK) 20,776 de la ligne 35, de Louvain à Hasselt, entre les gares ouvertes de Zichem et de Schulen. C'est une gare de bifurcation avec la ligne 17, de Diest à Tessenderlo (trafic marchandises).

Intérieur de la gare.

Histoire

La « station de Diest » est mise en service le 1er février 1865 par le Grand Central Belge[2], lorsqu'il ouvre à l'exploitation la section d'Aarschot à Diest[3].

La gare est située à proximité immédiate du fort Leopold (nl) sur une étroite bande de terrain située entre le fort et les fortifications de Diest, bâties au XIXe siècle.

Pour des raisons stratégiques, les autorités militaires avaient imposé au Grand Central de réaliser un bâtiment de gare en bois[4] afin de permettre sa destruction pour empêcher un envahisseur de l'utiliser et dégager le champ de tir pour l'artillerie[réf. nécessaire]. Malgré sa structure en bois, le bâtiment avait belle allure[5] ; il était de style néo-classique avec un corps de logis à étage servant de logement et de bureau pour le chef de gare et une longue aile abritant le guichet, l'accueil des voyageurs et certains locaux de service.

En 1878 la gare est agrandie[2] pour l'ouverture de la ligne de Tirlemont à Mol par l'administration des chemins de fer de l'État belge[6] ; elle compte alors une aile de douze travées[5].

Le Grand central belge est nationalisé en 1897.

Le bâtiment de la gare survécut à la Première Guerre mondiale mais fut incendié lors de la Seconde Guerre mondiale. Seule la halle à marchandises fut épargnée.

En 1952, un nouveau bâtiment de gare est mis en service. Il s'agit d'un vaste édifice, de style traditionnel en briques possédant plusieurs étages de sous un haut toit à deux pentes. De grandes baies éclairent l'entrée et la salle des pas perdus[4].

À la fin des années 2010, les abords de la gare font l'objet d'un important réaménagement (gare routière, parking et garages à vélos)[7].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[8] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite. Un buffet est installé en gare.

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Diest est desservie par des trains InterCity (IC), Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P) de la SNCB qui effectuent des missions sur la ligne 35 (Louvain - Hasselt)[9].

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[8].

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01 Distances entre gares et nœuds, p. 12/40 DRR_E-01-gares-nœuds.pdf (3.63MB) (consulté le 18 juillet 2012).
  2. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Diest lire (consulté le 18 juillet 2012)
  3. (nl) Archive site Pandora, ligne 35 Hasselt - Aarschot - Leuven lire (consulté le 18 juillet 2012).
  4. G. Hendricks, « Les bâtiments des voyageurs », Le rail, (lire en ligne)
  5. « Les gares belges d'autrefois. Station Diest / La gare de Diest. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 27 avril 2019)
  6. Site Paul Kevers : L. 22 : Tienen - Drieslinter - Diest lire (consulté le 18 juillet 2012).
  7. « Stationsomgeving - Diest, mijn stad 2018 - Projecten - Over de stad - Stad Diest », sur www.diest.be (consulté le 27 avril 2019)
  8. Site SNCB Mobility : Diest lire (consulté le 16 juillet 2012).
  9. « Brochure ligne 35 Louvain - Hasselt » [PDF], sur SNCB, (consulté le 4 mars 2016).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe



Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Anvers-Central
ou Gand-Saint-Pierre
ou Malines
ou Ostende
Zichem
ou Aarschot
IC Schulen
ou Hasselt
Hasselt
ou Tongres
Louvain Zichem L Schulen Hasselt
Anvers-Central
ou Louvain
Zichem
ou Anvers-Central
P Schulen
ou Hasselt
Hasselt
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Brabant flamand
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.