Gare de Gérone

La gare de Gérone (en catalan estació de Girona) est une gare ferroviaire espagnole, située sur le territoire de la commune de Gérone, dans la comarque du Gironès, dans la province de Gérone, en Catalogne.

Gérone

Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays Espagne
Commune Gérone
Adresse Plaça d'Espanya
Coordonnées géographiques 41° 58′ 46″ nord, 2° 49′ 00″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire ADIF
Exploitant Renfe Operadora
Services SNCF :
TGV

Renfe Operadora :
Lignes à haute vitesse :

Rodalia de Gérone :

Lignes régionales :

Caractéristiques
Ligne(s) LGV Madrid-Barcelone-Figueras
Ligne Barcelone - Gérone - Portbou
Voies 8 (4 à la surface, 4 en souterrain)
Quais 5 (3 à la surface, 2 en souterrain)
Transit annuel Rodalies de Catalunya :
2 166 000 voyageurs
AVE :
553 700 voyageurs
Avant :
491 400 voyageurs
Altitude 78,9 m
Historique
Mise en service (gare originelle)
(actuelle)
(gare souterraine)
Géolocalisation sur la carte : Espagne
Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Situation ferroviaire

La gare de Gérone est située au point kilométrique (PK) 29,721 de la ligne Barcelone - Gérone - Portbou dans sa section entre Maçanet-Massanes et Cerbère[1], entre les gares en service de Celrà et de Fornells de la Selva[2]. Elle se trouve également au PK 715,7 de la LGV Madrid-Barcelone-Figueras[2]. Son altitude est de 78,9 mètres[1].

Histoire

La gare a été inaugurée le avec la mise en service du tronçon Maçanet-Massanes - Gérone destiné à relier Barcelone à la frontière française[3]. Les travaux ont été réalisés par les Caminos de Hierro de Barcelona a Gerona (qui deviendront la TBF) fondée en 1862[4]. En 1889, TBF accepta de fusionner avec la puissante MZA. Cette fusion fut maintenue jusqu'en 1941, année de la nationalisation du chemin de fer en Espagne entraînant la disparition de toutes les sociétés privées existantes et la création de la RENFE[2].

Le , Gonzalo Fernández de la Mora, ministre des Travaux publics de l'époque, inaugura ce qui était considéré comme le "premier chemin de fer surélevé du réseau espagnol", donnant naissance à une nouvelle voie ferrée à travers la ville de Gérone qui supprima plusieurs passages à niveaux et libéra 70 000 m2 de terrain[5]. Un viaduc en béton de plus de deux kilomètres a dû être réalisé[5]. Les travaux ont également impliqués la construction d'une nouvelle gare située au pied du viaduc suivant un schéma similaire à celle Rome et d'autres bâtiments de l'époque[4].

Depuis le , Renfe Operadora exploite la ligne, tandis qu’ADIF est propriétaire de toutes les installations ferroviaires[2].

À la suite des travaux de la ligne à grande vitesse, il a été décidé de construire une nouvelle gare en souterrain qui remplacera celle construite en 1973 et entraînera la destruction du viaduc ferroviaire construit à l'époque. Les travaux d'excavation et d'achèvement de la voûte qui abrite la gare ont été achevés le [6]. Cette dernière située dans le secteur du parc centrale, a une structure de 640 mètres de long, 58 mètres de large et 26 de profondeur[6]. Elle est recouverte d'une dalle d'une superficie de 28 720 m2[6].Cette gare a été creusée par un tunnelier[2].

Depuis le , cette gare perd sa connexion avec Paris via le Trenhotel, avec Cerbère et Madrid via le train Estrella et avec Lorca et Montpellier via Talgo en raison de la suppression de ces trains suite à l'inauguration de services internationaux à grande vitesse[7].

En 2016, 2 166 000 voyageurs (se répartissant en 1 118 000 montées et 1 048 000 descentes) ont transité dans des trains de Rodalies de Catalunya[8] tandis que 553 700 voyageurs ont transités dans des AVE et 491 400 voyageurs dans des Avant[9].

Dans les années à venir, elle devrait devenir souterraine et être déplacé à l'endroit où la ligne à grande vitesse passe déjà.

Service des voyageurs

Une unité de la série 449 assurant un service de Media Distancia vers Barcelone-Sants.

Accueil

La gare de Gérone est située dans le centre-ville. Elle dispose d'un grand bâtiment pour passagers situé sous les voies, dans lequel il existe divers services : guichets, points d'information, salles d'attente, bar, restaurant et plusieurs établissements commerciaux.[2]

Desserte

La gare de Gérone est desservie par les trains régionaux de la ligne R11 de Rodalies de Catalunya et les trains de la ligne RG1 de la Rodalia de Gérone[2], et par tous les AVE et TGV reliant la France et l'Espagne (notamment Madrid Marseille et Barcelone Paris).

Intermodalité

Elle est accessible depuis la place d'Espanya, avec la gare routière interurbaine juste à côté. Il y a également des taxis devant le bâtiment de la gare souterraine[2].

La gare

Au sud de la ville, il y a la gare marchandises de Gérone, à environ 3 km de cette gare et à travers laquelle vous pouvez accéder à la ligne à grande vitesse (à voie normale) vers Mollet et Barcelone[2].

Gare de surface

Les trains situés en hauteur sont accessibles par des escaliers, des escaliers mécaniques et des ascenseurs. Cet étage possède 4 voies, les deux générales (voies 1 et 2) et deux déviés (voies 3 et 4). La voie 2 possède 3 rails, pour permettre la circulation des trains à écartement ibérique (1 668 mm) et normal (1 435 mm). La voie 4 (à droite des voies générales en direction de Portbou) est uniquement à voie normale tandis que les voies 1 et 3 sont uniquement à écartement ibérique. Au total, il y a trois quais, partiellement couverts par des auvents, ainsi qu'un bâtiment (à droite des voies) dédié à la circulation et divers services liés au chemin de fer[2].

Gare souterraine

Elle possède quatre voies, deux principales (voies 11 et 12) et une voie déviée de chaque côté (voies 13 et 14). Elle possède deux quais de 400 mètres de long, situées à une profondeur de 26 mètres. L'accès à cette gare se fait par un passage couvert situé à la même hauteur que le vestibule de la gare de surface. Dans ce bâtiment, il y a des ascenseur accédant directement aux quais et des escaliers et escaliers mécaniques accédant à chaque niveau. Au niveau -1, il y a un contrôle de sécurité avant d'accéder aux ascenseurs ou escaliers mécaniques menant à un autre étage inférieur (l'étage -2) qui lui permet d'accéder aux voies. Cette gare disposera d'un parking souterrain de deux étages disposant de 990 places[2].

Notes et références

  1. (es) © EuroFerroviarios ®, « Gerona (Est.) », sur euroferroviarios.net, (consulté le 29 décembre 2019)
  2. (ca) « Girona », sur www.trenscat.com (consulté le 29 décembre 2019)
  3. (es) « Archivo Histórico Ferroviario VA/0001/002 »
  4. (es) « Barcelona a Mataró (Port Bou y Cerbère) » [archive du ], sur www.spanishrailway.com
  5. (es) « ABC (Madrid) - 07/07/1973, p. 45 », sur hemeroteca.abc.es (consulté le 29 décembre 2019)
  6. (es) « Adif finaliza la estructura subterránea de la nueva estación de Girona », sur www.lavanguardia.com, La Vanguardia, (consulté le 29 décembre 2019)
  7. (es) « Renfe suprime el Estrella Costa Brava », sur www.trenesmania.com, Trenesmania, (consulté le 29 décembre 2019)
  8. (ca) « Anuari estadístic DPTOP 2016. Transport per ferrocarril » [PDF], sur territori.gencat.ca, Généralité de Catalogne, (consulté le 29 décembre 2019), p. 18 et 20.
  9. (es) Javier Galán, David Alameda et José Manuel Abad Liñán, « Estas son las estaciones de alta velocidad más y menos utilizadas de España », El País, (ISSN 1134-6582, lire en ligne, consulté le 29 décembre 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Barcelone-Sants Barcelone-Sants TGV inOui Figueras - Vilafant Toulouse-Matabiau
ou Paris-Gare-de-Lyon
Madrid-Atocha Barcelone-Sants AVE Figueras - Vilafant Figueras - Vilafant
ou Marseille-Saint-Charles
Barcelone-Sants Barcelone-Sants AVE Figueras - Vilafant Lyon-Part-Dieu
Alicante-Terminal (es)
ou Valence-Joaquín-Sorolla
Barcelone-Sants Euromed Figueras - Vilafant Figueras - Vilafant
Barcelone-Sants Barcelone-Sants Avant Figueras - Vilafant Figueras - Vilafant
Barcelone-Sants Fornells de la Selva Terminus
ou Celrà
Terminus
ou Figueras
ou Portbou
ou Cerbère
L'Hospitalet de Llobregat (ca) Fornells de la Selva Celrà Figueras
ou Portbou
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Catalogne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.