Gare de Gand-Dampoort

La gare de Gand-Dampoort (en néerlandais station Gent-Dampoort) est une gare ferroviaire belge de la ligne 58, de Gand à Eeklo, située au carrefour de Dampoort, à proximité du centre de la ville de Gand, dans la province de Flandre-Orientale en Région flamande. Deuxième gare de la ville, après celle de Gand-Saint-Pierre, il faut 15 minutes pour rejoindre à pied le centre-ville[1].

Gand-Dampoort

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Gand
Adresse Oktrooiplein
9000 Gand
Coordonnées géographiques 51° 03′ 22″ nord, 3° 44′ 26″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbains (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 58, Gand à Eeklo
59, Anvers à Gand-Dampoort
Voies 3
Quais 2 (dont un central)
Altitude 8 m
Historique
Mise en service 25 juin 1861
Architecte Dirk Servaes et Johan Beyne (bv actuel)
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

Elle est mise en service en 1861 par la Compagnie du chemin de fer d'Eecloo à Gand. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) (S51 et S53) et d'Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 8 mètres d'altitude, la gare de Gand-Dampoort est située au point kilométrique[2] (PK) 3,200 de la ligne 58, de Gand à Eeklo, entre les gares ouvertes de Gentbrugge et de Wondelgem. Gare de bifurcation, elle est l'aboutissement de la ligne 59, d'Anvers à Gand-Dampoort après la gare ouverte de Beervelde.

Les lignes et la gare sont sur un remblai, la ligne 58 n'est électrifiée que de Gand (Y Nord Ledeberg, BK 0) à Gand-Dampoort, et la ligne 59 est électrifiée sur tout son parcours.

Voies et quai central.

Histoire

La station de Gand (Eecloo)[3] est mise en service par la Compagnie du chemin de fer d'Eecloo à Gand, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation son chemin de fer de Gand à Eecloo[4] le [5].

En 1973, la SNCB met en service un nouveau bâtiment voyageurs du au dessin des architectes Dirk Servaes et Johan Beyne[6].

Le , un nouveau train (P) direct pour les gares de Bruxelles est mis en service afin de désengorger la gare de Gand-Saint-Pierre[7].

En 2008, la SNCB-Holding investit 315 000 euros pour la remise en état et la modernisation du bâtiment voyageurs. L'aménagement intérieur est revu afin d'être plus accueillant et pratique pour les voyageurs[6].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[8] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours et d'automates pour l'achat de titres de transport. Des aménagements, équipements et services sont disponibles pour les personnes à la mobilité réduite. Elle est notamment équipée de consignes automatiques pour les bagages, un buffet est installé en gare[9].

Desserte

Gand-Dampoort est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S) et d'Heure de pointe (P) de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) qui effectuent des missions sur la ligne non électrifiée 58 (Gand - Eeklo) et sur la ligne 59 (Gand - Anvers) (voir brochures SNCB[10]).

Semaine

Les jours ouvrables, la desserte comprend cinq dessertes cadencées toutes les heures et quelques trains supplémentaires :

Week-ends et jours fériés

Gand-Dampoort possède quatre dessertes cadencées chaque heure :

Durant les vacances d'été, en semaine comme le week-end, se rajoutent trois paires de trains Touristiques (ICT) reliant Anvers-Central à Blankenberge (le matin) et effectuant le trajet inverse en fin de journée.

Intermodalité

Un parc pour les vélos et des parkings pour les véhicules y sont aménagés[8]. Des bus (lignes 3, 17, 18 38 et 39[11]) desservent la gare[8]. Un point de location de vélos Blue-bike[12] est disponible en gare[8].

Notes et références

  1. Dominique Auzias et Jean-Paul Abourdette, « Pratique Gand : Train », dans Belgique, Petit futé; 2011 (ISBN 9782746929975)p. 267 lire (consulté le 4 juin 2012).
  2. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 20/40 (3,63 Mo) (consulté le 4 juin 2012).
  3. (nl) Site Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Gent-Dampoort lire (consulté le 4 juin 2012).
  4. Ancienne écriture d'Eeklo.
  5. Archive site pandora.be, 58 Gent Dampoort - Eeklo - Brugge lire (consulté le 4 juin 2012).
  6. (nl) Site b-rail.be, NMBS - Holding waardeert station Gent-Dampoort Op, 13 novembre 2008 lire (consulté le 5 juin 2012).
  7. Site b-rail.be Train P direct pour une nouvelle relation Gand-Dampoort - Bruxelles lire (consulté le 5 juin 2012).
  8. Site SNCB Mobility : Gand-Dampoort lire (consulté le 4 juin 2012).
  9. Site scotty.be : Plan du bâtiment de la gare de Gand-Dampoort lire (consulté le 4 juin 2012).
  10. Site SNCB Mobility : Brochures de ligne (fiches horaires) lire (consulté le 23 novembre 2019).
  11. Site visitgent.be en train : Gare Dampoort lire (consulté le 4 juin 2012).
  12. Site Scotty, Blue-bike : votre vélo vous attend dans 39 gares lire (consulté le 5 juin 2012).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Anvers-Central Lokeren IC Gand-Saint-Pierre Ostende
ou Poperinge
ou Lille-Flandres
ou Courtrai
Anvers-Central Lokeren IC
(en semaine)
Gand-Saint-Pierre La Panne
Eeklo Wondelgem S Gentbrugge Renaix
ou Audenarde
Lokeren Beervelde S
(en semaine)
Gentbrugge Gand-Saint-Pierre
Anvers-Central Beervelde S
(week-ends et fériés)
Gentbrugge Gand-Saint-Pierre
Eeklo Wondelgem S
(en semaine)
Gentbrugge Gand-Saint-Pierre
Saint-Nicolas Beervelde P
(en semaine)
Gentbrugge Schaerbeek
Anvers-Central Beervelde ICT
(saisonnier : l'été)
Gand-Saint-Pierre Blankenberge
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Flandre-Orientale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.