Gare de Godarville

La gare de Godarville est une gare ferroviaire belge de la ligne 117, de Braine-le-Comte à Luttre située à Godarville, sur la commune de Chapelle-lez-Herlaimont dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Godarville

La halte, de nuit en 2019.
Localisation
Pays Belgique
Commune Chapelle-lez-Herlaimont
section Godarville
Coordonnées géographiques 50° 29′ 35″ nord, 4° 17′ 24″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Suburbain (S62)
Caractéristiques
Ligne(s) 117, Braine-le-Comte à Luttre
Voies 2
Quais 2 (latéraux)
Altitude 135 m
Historique
Mise en service 1866
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Elle est mise en service en 1866 par l'administration des chemins de fer de l'État belge. Depuis la fermeture du bâtiment aux voyageurs, c'est un point d'arrêt non gardé (PANG) à accès libre de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservi par des trains Suburbains (S62).

Situation ferroviaire

Établie à 135 mètres d'altitude[alpha 1], la gare de Godarville est située au point kilométrique (PK) 18,600 de la ligne 117, de Braine-le-Comte à Luttre, entre les gares de Manage et de Gouy-lez-Piéton[1].

Histoire

La gare vers 1910.

La gare de Godarville est mise en service en 1866[2] par l'administration des chemins de fer de l'État belge. Le bâtiment des recettes date du début des années 1880, il s'agit d'une des premières gares de plan type 1881[3]. Ce grand bâtiment muni d'une aile de sept travées remplace peut-être un bâtiment plus petit ou un bâtiment provisoire.

Après la fermeture des guichets, le bâtiment des recettes a échappé à la démolition et a été transformé en logements. Les fenêtres côté voies ont été obstruées tandis que l'aile de service à toit plat a été transformée en profondeur[4].

L'abri de quai en briques et en fer forgé[4] a quant à lui été démoli dans les années 2010.

Service des voyageurs

Accueil

C'est un point d'arrêt non gardé (PANG) à accès libre, elle dispose d'un automate pour l'achat de titres de transport[5]. Le passage d'un quai à l'autre et la traversée des voies s'effectuent par le passage à niveau routier.

Desserte

Godarville est desservie par des trains Suburbains (S62) et d'Heure de pointe (P) de la SNCB qui effectuent des missions sur la ligne commerciale 117 (voir brochure de la ligne 117[6]),[5].

En semaine, la desserte comprend des trains de la ligne S62 du RER de Charleroi reliant Luttre à Charleroi-Sud via La Louvière (toutes les heures), ainsi que plusieurs trains S62 supplémentaires aux heures de pointe :

  • deux reliant Manage à Luttre, le matin ;
  • un train qui circule entre Luttre et La Louvière-Sud, le matin ;
  • deux reliant Luttre à Manage, l’après-midi.

Les week-ends et jours fériés, des trains S62, reliant Charleroi-Sud à La-Louvière-Centre via Luttre, desservent Godarville toutes les deux heures.

Intermodalité

Un parc pour les vélos est des places de parking pour les véhicules sont aménagés à proximité[5].

Notes et références

Notes

  1. L'altitude a pour source Google Earth.

Références

  1. Infrabel, Document de référence du réseau : Annexe E.1 - Distance entre gares et nœuds, Bruxelles, Infrabel, , 43 p. (lire en ligne), p. 29.
  2. (nl) « Godarville », sur Schenkel, (consulté le 6 février 2020).
  3. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 65-75
  4. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Godarville. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 28 juillet 2019)
  5. « Godarville », sur SNCB (consulté le 6 février 2020).
  6. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 21 janvier 2020).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Luttre Gouy-lez-Piéton S
(en semaine)
Manage Charleroi-Sud
Luttre Gouy-lez-Piéton S
(en semaine)
Manage Manage
ou La Louvière-Sud
Charleroi-Sud Gouy-lez-Piéton S
(week-ends et fériés)
Manage La Louvière-Centre
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Hainaut
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.