Gare de Grammont

La gare de Grammont (en néerlandais station Geraardsbergen) est une gare ferroviaire belge de la ligne 90, de Denderleeuw à Jurbise, située à proximité du centre de la ville de Grammont, dans la province de Flandre-Orientale en Région flamande.

Grammont

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Grammont
Adresse Rue de la Station
9500 Geraardsbergen
Coordonnées géographiques 50° 46′ 14″ nord, 3° 52′ 19″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Suburbain (S)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Marchandises
Caractéristiques
Ligne(s) 90, Denderleeuw à Jurbise
122, Y Melle à Grammont
123, Grammont à Enghien
Voies 5 (+ voies de service)
Quais 3
Altitude 23 m
Historique
Mise en service 9 avril 1855
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

Elle est mise en service en 1855 par la Compagnie du chemin de fer de Dendre-et-Waes et de Bruxelles vers Gand par Alost qui confie son exploitation à l'administration des chemins de fer de l’État belge. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Suburbains (S), Omnibus (L) et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 25 mètres d'altitude, la gare de Grammont est située au point kilométrique[1] (PK) 21,400 de la ligne 90, de Denderleeuw à Jurbise, entre les gares de Schendelbeke et d'Acren. C'est une gare de bifurcation, aboutissement de la ligne 122, de Y Melle à Grammont et origine de la ligne 123, de Grammont à Enghien.

Intérieur de la gare.

Histoire

La station de Grammont est mise en service le par l'administration des chemins de fer de l'État-Belge lorsqu'elle ouvre à l'exploitation (service voyageurs) la section de Grammont à Ath suivant la convention signée avec la Compagnie du chemin de fer de Dendre-et-Waes et de Bruxelles vers Gand par Alost concessionnaire[2].

Elle dispose d'un bâtiment construit à partir des plans de l'architecte Jean-Pierre Cluysenaar[3].

Ce bâtiment, détruit, a été remplacé en 1940 par celui qui est utilisé à l’heure actuelle.

Service des voyageurs

Accueil

Gare[4] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours.

Un souterrain permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Grammont est desservie par des trains Suburbains (S), Omnibus (L) et Heure de pointe (P) de la SNCB, qui effectuent des missions sur les lignes commerciales : 90 (Denderleeuw - Mons), 122 (Gand - Grammont) et 123 (Enghien - Grammont) (voir brochures SNCB des lignes 90, 122 et 123[5]).

Elle est une des gares de la ligne S6 du RER bruxellois et accueille également une partie des trains de la ligne S5 du RER bruxellois (huit trains par jour, les autres ayant leur terminus à Hal ou Enghien). Elle est également le terminus du la ligne S52 du RER gantois.

Il n’existe aucun InterCity desservant Grammont, cependant, toutes les grandes villes voisines sont accessibles au moyen des trains omnibus qui desservent Grammont et quelques-uns des trains d’heure de pointe réalisent une desserte rapide sans s’arrêter à toutes les gares intermédiaires.

Trains réguliers (en semaine)

En semaine, la desserte comprend trois dessertes cadencées à l’heure dans chaque sens :

Trains d’heure de pointe

En outre, il existe de très nombreux trains supplémentaires en heure de pointe qui viennent se greffer sur la desserte régulière :

  • des trains S5 entre Grammont et Malines via Enghien, Hal, la ligne 26 et le tunnel Schuman-Josaphat (trois le matin, cinq dans l’autre sens l’après-midi) ;
  • un train S6 supplémentaire entre Grammont et Schaerbeek (le matin, retour l’après-midi) ;
  • un train S6 supplémentaire entre Grammont et Bruxelles-Nord qui continue ensuite vers Ottignies comme train S8 (le matin, retour l’après-midi) ;
  • des trains P rapides (un seul arrêt intermédiaire) entre Grammont et Denderleeuw (trois le matin, deux dans l’autre sens l’après-midi) ;
  • des trains P ou S6 supplémentaires entre Grammont et Denderleeuw (cinq le matin, quatre dans l’autre sens l’après-midi) ;
  • un train S6 supplémentaire entre Denderleeuw et Grammont (le matin, retour l’après-midi) ;
  • un train P entre Grammont et Denderleeuw (vers midi) ;
  • des trains P entre Grammont et Ath (trois le matin, deux dans l’autre sens l’après-midi) ;
  • deux trains P entre Ath et Grammont (un le matin, le second en fin de soirée) ;
  • un unique train P entre Grammont et Audenarde via Gand-Saint-Pierre (le matin, retour l’après-midi) ;
  • un unique train P entre Grammont et Zottegem via Gand-Saint-Pierre (le matin, retour l’après-midi) ;
  • deux trains P entre Renaix et Grammont via Gand-Saint-Pierre (le matin, retour l’après-midi) ;
  • trois trains P entre Grammont et Gand-Saint-Pierre via Zottegem (le matin, retour l’après-midi) ;
  • des trains P entre Grammont et Gand-Saint-Pierre via Denderleeuw (trois le matin, deux dans l’autre sens l’après-midi).

Week-ends et jours fériés

Tout comme en semaine, la desserte comprend trois dessertes cadencées à l’heure dans chaque sens sur les mêmes lignes, en revanche, il n’existe aucun train supplémentaire en heure de pointe. La desserte comprend :

Intermodalité

Un parc pour les vélos y est aménagé[4]. Le stationnement des véhicules est possible de chaque côté des voies.

Service des marchandises

La gare dispose de l'infrastructure et du personnel permettant la réception de trains de marchandises[6].

Notes et références

  1. Infrabel, document de référence du réseau 09/12/2011, annexe E.01, Distances entre gares et nœuds, p. 24/40 (3,63 Mo) (consulté le 17 avril 2012).
  2. Chemin de fer. Compte-rendu des opérations de l'exercice 1855. Rapport présenté aux chambres législatives par M. le Ministre des Travaux publics, Devroye, 1856, p. XII intégral (consulté le 17 avril 2012).
  3. (nl) Site spoorwegknooppuntfgra.be, Het Cluysenaar station van Zandbergen lire (consulté le 17 avril 2012)
  4. Site SNCB Mobility : Grammont lire (consulté le 15 avril 2012).
  5. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be (consulté le 31 juillet 2019)
  6. Infrabel, document de référence du réseau 2012 et 2013, annexe D9 : 11 installations ouvertes au service des trains de marchandises, p. 1 lire (consulté le 17 avril 2012).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus S
(en semaine)
Viane-Moerbeke Malines
Terminus
ou Gare d'Alost
Terminus
ou Schendelbeke
S
(en semaine)
Viane-Moerbeke Schaerbeek
ou Ottignies
Denderleeuw Schendelbeke S
(week-ends et fériés)
Viane-Moerbeke Schaerbeek
Terminus Terminus S Lierde Gand-Saint-Pierre
Terminus Terminus L Acren Mons
Terminus Terminus P
(en semaine)
Acren Ath
Terminus Terminus P
(en semaine)
Lierde Zottegem
ou Gand-Saint-Pierre
ou Audenarde
ou Renaix
Terminus Terminus P
(en semaine)
Ninove Denderleeuw
Terminus Terminus P
(en semaine)
Schendelbeke Denderleeuw
ou Gand-Saint-Pierre
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la Flandre-Orientale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.