Gare de Jambes

La gare de Jambes (anciennement Jambes-Nord) est une gare ferroviaire belge de la ligne 154, de Namur à Dinant, située à Jambes section de la ville de Namur, dans la province de Namur en région wallonne.

Ne doit pas être confondu avec Gare de Jambes-Est.

Jambes

Bâtiment voyageurs, voies et quais.
Localisation
Pays Belgique
Commune Namur
Section Jambes
Adresse Place de la gare fleurie
5100 Jambes
Coordonnées géographiques 50° 27′ 17″ nord, 4° 52′ 33″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCB
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 154, Namur à Dinant
Voies 3
Quais 3
Zone Namur
Altitude 82 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus Voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Province de Namur

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie du Nord - Belge.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity, (IC) Omnibus (L), Suburbains (S) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 82 mètres d'altitude, la gare de Jambes est située au point kilométrique (PK) 3,00 de la ligne 154, de Namur à Dinant, entre les gares de Namur et de Lustin.

Histoire

La station de Jambes est mise en service le [1] par la Compagnie du Nord - Belge, lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la section de Namur à Dinant[2]. En 1864 Jambes est la première station de la ligne qui rejoint la frontière et Givet en France. Elle dessert la commune de Jambes, qui compte 2 657 habitants, à 3 kilomètres de Namur et 47 km de Givet. Quotidiennement, il y avait quatre trains pour Dinant et trois pour Givet, le temps de parcours entre Namur et Givet était d'environ 1 h 20[3].

Le 26 juin 1889, le nom de la station est modifié pour devenir Jambes (Nord). Sa graphie est changée, le 10 janvier 1916, en Jambes Nord, qui se transforme en Jambes-Nord dans les années 1970[4].

À la fin des années 1980, ont lieu d'importants travaux pour la modernisation et l'électrification de la ligne. L'ancien bâtiment voyageurs est détruit pour laisser la place, en 1989, à un nouvel édifice conçu pour améliorer l'accueil, le confort et l'information des clients[5]. Inaugurée en juin 1989 par Jean-Luc Dehaene, ministre des Communications, la nouvelle gare de Jambes-Nord, qui comporte également plusieurs parkings, est conçue pour attirer de nouveaux « navetteurs » afin de diminuer l'utilisation de la voiture et désengorger les axes de circulation vers le centre de Namur et Bruxelles[6].

En 1991, la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) change le nom de la gare de Jambes-Nord qui prend son nom actuel de gare de Jambes[7].

Service des Voyageurs

Accueil

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, ouvert tous les jours, avec des guichets ouverts du lundi au vendredi. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. Un service, des aménagements et équipements sont à la disposition des personnes à mobilité réduite[8].

La gare possède trois voies à quai, dont une en impasse dotée d'un quai décalé, utilisé par les trains S61. La traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre se font par le passage à niveau routier.

Desserte

Jambes est desservie par des trains de la SNCB : InterCity (IC), Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P) qui effectuent des missions sur la ligne 154 Namur - Dinant[9].

Semaine

La gare de Jambes possède trois dessertes cadencées à l’heure :

Il existe aussi quelques trains P :

  • un train P entre Bertrix et Namur, le matin
  • deux trains P entre Dinant et Namur, un tôt le matin et un le soir

Week-end et fériés

La desserte est simplifiée :

  • les trains IC roulent entre Bruxelles-Midi et Dinant (toutes les heures)
  • les trains L Namur - Libramont roulent toutes les deux heures
  • il n'y a pas de trains S61 à Jambes (ceux-ci sont limités à Namur)

Intermodalité

Un parc (gratuit) pour les vélos et un parking (gratuit) pour les véhicules y sont aménagés[8].

Elle est desservie par des bus[8].

Notes et références

  1. (nl) Site pandora.be/archive.org, 154 Namur - Dinant - Givet (F) lire (consulté le 31 mars 2012).
  2. (nl) Site Belgische spoorlijnen: L. 154 : Namur - Heer-Agimont grens (Givet) lire (consulté le 31 mars 2012).
  3. Auguste Morel, « VI de Namur à Dinant et à Givet », dans De Paris a Cologne, a Bruxelles, a Senlis, a Laon, a Dinant, a Givet, a Luxemburg, a Trèves, a Maestricht: itinéraire descriptif et historique, Libr. de L. Hachette et Cie., 1864, p. 343 intégral (consulté le 31 mars 2012).
  4. (nl) Site quartam.on-rev.com : Jambes lire (consulté le 31 mars 2012).
  5. Site lesoir.be Pascale Guidet, Électrification de la ligne Namur-Dinant, article du 27 février 1989 lire (consulté le 31 mars 2012)
  6. Site lessoir.be Pierre Hermans, Jambes-Nord enfin accessible, article du 13 juin 1989 lire (consulté le 31 mars 2012).
  7. Site Le Soir, Archives : Nouveaux noms en juin prochain, pour trois gares namuroises, article du lundi 6 mai 1991 lire (consulté le 13 mai 2011).
  8. « Jambes », sur http://www.belgianrail.be/fr (consulté le 5 juin 2016).
  9. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 18 janvier 2020).
  10. Un de ces trains, le S61 4566 part de Wavre (l'après-midi) avant de desservir Ottignies et le reste de la ligne S61 jusque Jambes.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Bruxelles-Aéroport-Zaventem Namur IC
(en semaine)
Lustin Dinant
Bruxelles-Midi Namur IC
(week-ends et fériés)
Lustin Dinant
Ottignies
ou Charleroi-Sud
ou Wavre
Namur S
(en semaine)
Terminus Terminus
Namur Namur L Lustin Libramont
Bertrix
ou Dinant
Lustin P
(en semaine)
Namur Namur
  • Portail du chemin de fer
  • Portail de la province de Namur
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.