Gare de Kalhausen

La gare de Kalhausen est une gare ferroviaire française de la ligne de Mommenheim à Sarreguemines, située sur le territoire de la commune de Kalhausen, dans le département de la Moselle, en région Grand Est.

Kalhausen

Bâtiment voyageurs et entrée de la gare.
Localisation
Pays France
Commune Kalhausen
Quartier la Gare
Adresse Rue quartier de la Gare
57412 Kalhausen
Coordonnées géographiques 49° 02′ 06″ nord, 7° 07′ 31″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Service TER
Caractéristiques
Ligne(s) Mommenheim à Sarreguemines
Kalhausen à Sarralbe
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2
Transit annuel 12 902 voyageurs (2018)
Altitude 218 m
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Lorraine
Géolocalisation sur la carte : Moselle

Elle est mise en service en 1895, par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), desservie par des trains express régionaux.

Situation ferroviaire

La gare de Kalhausen, établie à 218 mètres d'altitude, est située au point kilométrique (PK) 61,593 de la ligne de Mommenheim à Sarreguemines[1], entre les gares ouvertes d'Oermingen et de Sarreguemines (s'intercalent, dans cette direction, celles fermées de Wittring, de Zetting, de Sarreinsming et de Rémelfing).

Gare de bifurcation, elle constitue l'origine, au PK 0,000, de la ligne de Kalhausen à Sarralbe (la gare suivante, fermée, est celle de Herbitzheim).

Histoire

La station de Kalhausen est mise en service le 1er mai 1895 par la Direction générale impériale des chemins de fer d'Alsace-Lorraine (en allemand : Kaiserliche Generaldirektion der Eisenbahnen in Elsaß-Lothringen (EL)) lorsqu'elle ouvre à l'exploitation la ligne de Mommenheim à Sarralbe[2]. Kalhausen devient une gare de bifurcation le 1er octobre 1895, lors de l'ouverture de la ligne de Kalhausen à Sarreguemines[2].

À partir de 1919, elle est exploitée par l'Administration des chemins de fer d'Alsace et de Lorraine.

Le 1er janvier 1938, la gare de Kalhausen devient la propriété de la nouvelle Société nationale des chemins de fer français, mais dès 1940 et la seconde annexion de l'Alsace-Lorraine elle est exploitée par la Deutsche Reichsbahn comme l'ensemble du réseau ferroviaire d'Alsace-Lorraine.

En 2017, la liaison Sarreguemines Sarralbe Sarre-Union (via Kalhausen) a représenté 50 993 voyages, soit une baisse de 41 % par rapport à 2016. Le manque d'entretien de la voie et l'absence de financement pour des travaux de régénération nécessitent la mise en place, depuis le 22 décembre 2018, d'abaissements de la vitesse limite, à 20 km/h entre Sarre-Union et Sarralbe et à 40 km/h entre Sarralbe et Kalhausen. L'augmentation des temps de parcours ainsi causée a entraîné la décision de reporter du trafic voyageurs concerné sur route, appliquée à la même date[3],[4].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[5] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours[6].

Un passage à niveau planchéié permet la traversée des voies et le passage d'un quai à l'autre.

Desserte

Kalhausen est desservie par les trains express régionaux de la relation Strasbourg Sarreguemines Sarrebruck[6].

TER (rame X 73908) en gare.

Intermodalité

Un parking est aménagé à côté du bâtiment voyageurs.

La gare est également desservie par les autocars TER de la relation Sarreguemines Sarre-Union Sarrebourg[6].

Patrimoine ferroviaire

L'ancienne halle à marchandises en bois, accolée au bâtiment voyageurs, subsiste.

Notes et références

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 001 à 600, vol. 1, La Vie du Rail, , 238 p. (ISBN 978-2-918758-34-1), « (161) Mommenheim - Sarreguemines », p. 75.
  2. Fédération historique lorraine, Université de Nancy et Faculté des lettres, Annales de l'Est, Nancy, (lire en ligne), p. 218.
  3. « Ligne ferroviaire Sarre-Union-Kalhausen : la vitesse de la desserte réduite à partir de décembre », Le Républicain lorrain, (consulté le ).
  4. Anne-Marie Mazzoni, « Ligne Sarreguemines Sarre Union », sur le blog maligne-TER Est Mosellan, (consulté le ).
  5. Bien qu'indiquée « halte » sur le site ter.sncf.com, elle dispose d'un bâtiment voyageurs avec un guichet en service.
  6. « Halte ferroviaire Kalhausen », sur ter.sncf.com/grand-est (consulté le 22 décembre 2018).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Sarrebruck-Hbf Sarreguemines TER Grand Est Oermingen Strasbourg-Ville
Sarreguemines Sarreguemines TER Grand Est Oermingen Strasbourg-Ville
ou Krimmeri-Meinau
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du pays de Bitche
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.