Gare de Lessines

La gare de Lessines est une gare ferroviaire belge de la ligne 90, de Denderleeuw à Jurbise. Elle est située à proximité du centre de la ville de Lessines dans la province de Hainaut en Région wallonne.

Lessines
Localisation
Pays Belgique
Commune Lessines
Adresse Rue René Magritte
7860 Lessines
Coordonnées géographiques 50° 42′ 45″ nord, 3° 50′ 12″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Marchandises
Caractéristiques
Ligne(s) 90, Denderleeuw à Jurbise
87, Tournai à Bassilly
Voies 3 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Altitude 22 m
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Elle est mise en service en 1855 par la Compagnie du chemin de fer de Dendre-et-Waes et de Bruxelles vers Gand par Alost qui confie son exploitation à l’administration des chemins de fer de l'État Belge. C’est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Omnibus (L) et d’Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 22 mètres d’altitude[alpha 1], la gare de Lessines est située au point kilométrique (PK) 28,500 de la ligne 90, de Denderleeuw à Jurbise, entre les gares d’Acren et de Houraing[1].

Ancienne gare de bifurcation, Lessines est également située au PK 50,1 de la ligne 87, de Tournai à Bassilly, entre les gares d'Ogy (s'intercale la halte de Ghoy) et d'Ollignies (s'intercale la halte de Lessines-Carrières). La ligne 87 est fermée et désaffectée, à part le tronçon entre Lessines et Ollignies[2].

Histoire

La station de Lessines est mise en service le par l’administration des chemins de fer de l'État-Belge lorsqu'elle ouvre à l'exploitation (service voyageurs) la section de Grammont à Ath suivant la convention signée avec la Compagnie du chemin de fer de Dendre-et-Waes et de Bruxelles vers Gand par Alost concessionnaire[3].

Elle dispose d’un bâtiment construit à partir des plans de l’architecte Jean-Pierre Cluysenaar[4].

Elle devient une gare de bifurcation le , avec la mise en service de la section de Renaix à Lessines, puis de son prolongement vers Flobecq le [5].

En 2010, le bâtiment en mauvais état est fermé et le guichet se trouve à proximité dans un conteneur[6]. Lors du conseil communal du mois de , la SNCB-Holding indique qu’elle n’est pas opposée à une réaffectation de la gare, si la municipalité propose un projet dans ce sens[7]. Le bâtiment est vétuste et l’équipe municipale ne semble pas voir d’autre issue que sa destruction[8] ; la SNCB envisageant de construire un petit bâtiment à la place[9].

Un accord est finalement passé entre la commune et la SNCB visant à réaffecter une partie du bâtiment à destination du monde associatif et conserver à l’usage des voyageurs la salle d’attente et le guichet[9]. À cette occasion, le bâtiment a bénéficié d'un ravalement de façade et d’une rénovation de ses intérieurs.

Service des voyageurs

Accueil

Gare SNCB, elle dispose d’un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle dispose d'automate pour l'achat de titres de transport. Des aménagements, équipements et services sont à la disposition des personnes à la mobilité réduite[10].

Desserte

Lessines est desservie par des trains Omnibus (L) et heure de pointe (P), sur la relation Grammont - Ath - Mons. En semaine : la desserte est cadencée à l'heure pour les trains L de la relation Grammont - Ath - Mons ; elle est complétée par des trains P : trois de Grammont à Ath (le matin), un d’Ath à Grammont (vers midi), deux d’Ath à Grammont (l’après-midi) et un d’Ath à Grammont (tard le soir). Les week-ends et jours fériés la desserte par les trains L est la même qu'en semaine et il n'y a pas de trains P en complément[11].

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés. Des bus desservent un arrêt situé à proximité[10].

Service des marchandises

La gare de Lessines était autrefois raccordée directement à plusieurs carrières de porphyre qui expédiaient leur production (notamment des pavés) par chemin de fer.

La gare dispose de l’infrastructure et du personnel permettant la réception de trains de marchandises sur les voies 4 à 9 du faisceau A[12].

Notes et références

Notes

  1. Altitude, source Google Earth.

Références

  1. (fr + nl) Infrabel, Document de Référence du Réseau : Annexe E.1 - Distance entre gares et nœuds, Bruxelles, Infrabel, , 43 p. (lire en ligne), p. 25-26.
  2. (fr + nl) « 87 Tournai - Ronse - Bassilly 87 », sur pandora.be, (consulté le 1er mars 2020).
  3. Chemin de fer. Compte-rendu des opérations de l'exercice 1855. Rapport présenté aux chambres législatives par M. le Ministre des Travaux publics, Devroye, 1856, p. XII intégral (consulté le 17 avril 2012).
  4. (nl) Site spoorwegknooppuntfgra.be, Het Cluysenaar station van Zandbergen lire (consulté le 17 avril 2012)
  5. Site L'histoire "saga" des gares... passion partagée : Lessines, gare(s) des carriers lire (consulté le 17 avril 2012)
  6. Site lavenir.net Lessines : Gare, un bâtiment toujours à l’abandon, article du 19 février 2010 lire (consulté le 17 avril 2012).
  7. Site dhnet.be Un avenir pour la gare ? lire (consulté le 17 avril 2012).
  8. Le blog de la gare, Des nouvelles du plan de mobilité et de la gare en provenance du Conseil communal de janvier lire (consulté le 17 avril 2012).
  9. « Lessines: après plusieurs années de travaux, la gare a rouvert ses portes ce mercredi », sur RTBF Info, (consulté le 28 août 2019)
  10. « Burst », sur SNCB (consulté le 1er mars 2020).
  11. « Brochures de ligne : Ligne 90 Denderleeuw - Mons (pdf à télécharger) », sur SNCB (consulté le 1er mars 2020).
  12. Infrabel, document de référence du réseau 2012 et 2013, annexe D9 : 11 installations ouvertes au service des trains de marchandises, p. 3 lire (consulté le 17 avril 2012).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Grammont Acren L
(en semaine)
Houraing Mons
Grammont Acren P
(en semaine)
Houraing Ath
Grammont Acren L
(week-ends et fériés)
Houraing Mons
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Hainaut
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.