Gare de Liedekerke

La gare de Liedekerke (station Liedekerke en néerlandais) est une gare ferroviaire de la ligne 50 de Bruxelles à Gand située sur le territoire de la commune de Liedekerke, province du Brabant flamand en région flamande entre Liedekerke et Teralfene.

Liedekerke
Localisation
Pays Belgique
Commune Liedekerke
Adresse Affligemsestraat
1770 Liedekerke
Coordonnées géographiques 50° 52′ 57″ nord, 4° 05′ 43″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
SNCB-Holding
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Heure de pointe (P)
Caractéristiques
Ligne(s) 50, Bruxelles à Gand
Voies 4
Quais 3 (dont un central)
Altitude 11 m
Historique
Mise en service 1er octobre 1889
Correspondances
Bus voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique

Elle est mise en service en 1889. C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains : InterCity (IC), Suburbains (S), et Heure de pointe (P).

Situation ferroviaire

Établie à 11 m d'altitude, la gare de Liedekerke est située au point kilométrique (PK) 21,90 de la ligne 50 de Bruxelles à Gand, entre les gares d'Essene-Lombeek et de Denderleeuw.

Histoire

La station de Liedekerke est mise en service le 1er octobre 1889 sur la ligne de Bruxelles à Gand[1].

En 1895[2], une halte de plan type 1893[3] y a été construite, auparavant c’était une simple halte dépourvue de constructions[1].

Cette gare possédait une aile de six travées à droite (dont deux dévolues aux colis et bagages et le reste utilisé comme salle d’attente), un corps central de deux étages au centre servant de guichet et de logement pour le chef de gare et une aile de service en L à gauche.

En 1907[2], elle fut transformée avec une reconstruction de l’aile servant de salle d’attente. Cette aile fut agrandie en la rendant plus profonde, une toiture à croupes et un pan-coupé dans l’angle côté rue.

Les travaux de construction de la Ligne 50A et de son embranchement vers Denderleeuw ont amené à un quadruplement des voies et à leur surélévation. Le bâtiment au niveau de la chaussée a été conservé et se trouva désormais au pied du remblai. À une date inconnue, le logement du chef de gare et l’aile de service furent démolies, ne laissant que la salle d’attente.

Jusqu'en 1982, son nom était Liedekerke-Teralfene. Elle fut alors renommée pour prendre uniquement le nom de Liedekerke[1].

Entre 2013 et 2016, le site a été complétement réaménagé avec :

  • la destruction des restes de la gare en 2014 ;
  • la construction d’un tunnel routier plus large là où se trouvait bâtiment de 1895 ;
  • une déviation de la route qui croise désormais les voies à angle droit ;
  • l’installation d’un tunnel pour les piétons et cyclistes là ou passait l’ancien tunnel ;
  • la construction de quais surélevés et d’un nouveau bâtiment disposé de l’autre côté des voies (côté Liedekerke).

En 2016, le nouveau tunnel était terminé tandis que le nouveau bâtiment était en cours de construction[4].

Service des voyageurs

Accueil

Gare[5] SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport

Desserte

Liedekerke est desservie toutes les heures par des trains InterCity, Suburbain (S) et par des trains d'Heure de pointe (P), de la SNCB[6].

En semaine, la desserte comprend

  • des trains IC entre Gand-Saint-Pierre et Tongres ou Hasselt
  • des trains IC entre Gand-Saint-Pierre et Landen
  • des trains S4 entre Vilvorde ou Bruxelles-Luxembourg et Alost
  • des trains S10 entre Bruxelles-Midi et Alost
  • deux paires de trains S10 supplémentaires (le matin vers Bruxelles-Midi et l’après-midi vers Alost)
  • deux trains S3 entre Zottegem et Schaerbeek (le matin) et un entre Schaerbeek et Zottegem (l’après-midi)
  • trois paires de trains P entre Gand-Saint-Pierre et Schaerbeek (le matin, retour l’après-midi)
  • un train P entre Courtrai (le matin) et trois entre Schaerbeek et Courtrai (l’après-midi)

Les weekends, Liedekerke est desservie par

  • des trains IC entre Gand-Saint-Pierre et Lokeren
  • des trains IC entre La Panne ou Gand-Saint-Pierre et Landen
  • des trains S10 entre Bruxelles-Midi et Alost

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5]. Des bus desservent la gare.

Notes et références

  1. (nl) site quartam.on-rev.com : Liedekerke lire (consulté le 23 mars 2012).
  2. (nl) Jan Asselman/Eric Geyssens, « Het station van Liedekerke | Heemkring Liedekerke », sur www.heemkring-liedekerke.be (consulté le 22 avril 2018)
  3. Hugo De Bot, Architecture des gares en Belgique, tome I : 1835 - 1914, Turnhout, Brepols, , p. 104-109
  4. (nl) « Auto’s eerste keer door nieuwe tunnel station Liedekerke (+ foto’s) », sur Goeiedag (consulté le 15 janvier 2018)
  5. Site SNCB, Gare de Liedekerke lire (consulté le 23 mars 2012).
  6. « Brochure ligne 50 Bruxelles-Nord - Gand-Saint-Pierre » [PDF], (consulté le 22 avril 2018).

Voir aussi

Article connexe

Lien externe


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Gand-Saint-Pierre Denderleeuw IC
(en semaine)
Bruxelles-Midi Hasselt
ou Tongres
ou Landen
Gand-Saint-Pierre Denderleeuw IC
(week-ends et fériés)
Bruxelles-Midi Lokeren
La Panne
ou Gand-Saint-Pierre
Denderleeuw IC
(week-ends et fériés)
Bruxelles-Midi Landen
Gand-Saint-Pierre
ou Courtrai
Denderleeuw P
(en semaine)
Bruxelles-Midi Schaerbeek
Zottegem Denderleeuw S
(en semaine)
Bruxelles-Midi Schaerbeek
Bruxelles-Luxembourg
ou Vilvorde
Essene-Lombeek S
(en semaine)
Denderleeuw Alost
Bruxelles-Midi Essene-Lombeek S Denderleeuw Alost
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Brabant flamand
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.