Gare de Lierre

La gare de Lierre (en néerlandais station Lier) est une gare ferroviaire belge des lignes 13, de Lierre à Kontich, 15, d'Anvers à Hasselt et 16, de Lierre à Aarschot située dans la ville de Lierre, dans la province d'Anvers en Région flamande.

Lierre

Le bâtiment de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Ville Lierre
Coordonnées géographiques 51° 08′ 10″ nord, 4° 33′ 33″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services InterCity (IC)
Suburbain (S)
Omnibus (L)
Heure de pointe (P)
Touristique (ICT)
Caractéristiques
Ligne(s) ligne 13, de Lierre à Kontich
ligne 15, d'Anvers à Hasselt
16, de Lierre à Aarschot
Voies 5
Quais 1 latéral et 2 en îlot
Historique
Mise en service
Géolocalisation sur la carte : Province d'Anvers
Géolocalisation sur la carte : Belgique

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S33), Omnibus (L), d'Heure de pointe (P) et Touristiques (ICT) (durant les vacances d'été).

Situation ferroviaire

Histoire

Bien que la gare ait été ouverte le avec la ligne de chemin de fer 13, il n'y avait alors qu'une halte à Lierre. La bâtiment n'a été construit qu'en 1861, selon la conception de l'architecte Auguste Payen (junior). Il est construit en style néoclassique. La partie centrale a deux étages (un rez-de-chaussée et un premier étage) et se compose de cinq baies. À gauche et à droite, se trouvent des bâtiments latéraux à quatre baies. Après la construction du bâtiment de la gare, l'expansion urbaine s'est déroulée lentement. Ce n'est qu'à partir du début du siècle suivant qu'un nouveau quartier apparaît dans les environs de la gare.

La place Leopold est devenu le centre commercial de ce quartier. Vers 1900, plusieurs bâtiments industriels ont été ajoutés, notamment une fabrique de dentelle, une usine de tissage, une imprimerie et une scierie à vapeur. De plus, des hangars ont été construits pour le stockage de toutes sortes de marchandises.

Le , Lierre est bombardé par les Allemands, causant de nombreux dégâts dans les environs de la gare. De nombreuses maisons ont été détruites et endommagées.

Depuis 1995, le bâtiment est protégé en tant que monument classé.

Service des voyageurs

Accueil

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment munis de guichets et d'un automate pour la vente des billets. Un parking pour les voitures et une aire de parcage pour les vélos se trouvent à proximité.

Les quais sont accessibles par un tunnel sous voies.

Desserte

Lier est desservie par des trains InterCity (IC), Suburbains (S33), Omnibus (L), d'Heure de pointe (P) et Touristiques (ICT) de la SNCB circulant sur la ligne commerciale 15 : Anvers - Lierre - Mol - Hasselt (voir brochure SNCB de la ligne 15[1]).

Semaine

La desserte est constituée de six relations cadencées à l'heure :

Plusieurs trains supplémentaires desservent également Lierre en heure de pointe :

  • deux trains P de Hasselt à Anvers-Central, via Diest (le matin, dans l’autre sens en fin d’après-midi) ;
  • trois trains P de Aarschot à Anvers-Central (le matin, dans l’autre sens l’après-midi) ;
  • un unique train P de Louvain à Anvers-Central via Aarschot (le matin) ;
  • deux trains P de Mol à Bruxelles-Midi via Malines (le matin, dans l’autre sens en fin d’après-midi) ;
  • deux trains P de Lierre à Herentals (le matin, dans l’autre sens en fin d’après-midi) ;
  • trois trains S33 supplémentaires de Herentals à Anvers-Central (le matin, dans l’autre sens en fin d’après-midi).

Week-end et fériés

Il existe quatre dessertes régulières :

  • les trains IC-09, circulant entre Anvers-Central et Liège-Guillemins via Aarschot et Tongres (sans desservir Louvain) ;
  • les trains IC-10, Anvers-Central - Mol - Hasselt / Hamont ;
  • les trains IC-30, Anvers-Central - Turnhout ;
  • les trains L Anvers-Central - Louvain.

Le dimanche, en fin d'après-midi, il existe trois trains P reliant Hamont, Mol et Essen à Heverlee (près de Louvain) qui ne circulent qu'en période scolaire.

Vacances

Durant les vacances d'été, deux trains ICT relient respectivement Neerpelt et Turnhout à Blankenberge, le matin, et effectuent le trajet inverse en fin d'après-midi. Il permettent également d'atteindre Malines, Termonde, Gand et Bruges.

Les trains de- et vers Turnhout ne circulent que durant les week-ends ; les autres roulent tous les jours.

Intermodalité

Notes et références

  1. « Brochures de ligne », sur www.belgiantrain.be (consulté le 7 août 2019)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Anvers-Central Anvers-Berchem
ou Boechout
IC Herentals
ou Kessel
Mol
ou Hamont
ou Hasselt
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(en semaine)
Heist-op-den-Berg Louvain
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(week-ends et fériés)
Heist-op-den-Berg Liège-Guillemins
ou Hasselt
ou Tongres
Binche
ou La Louvière-Sud
Malines IC
(en semaine)
Herentals Turnhout
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(en semaine)
Herentals Turnhout
Anvers-Central Anvers-Berchem IC
(week-ends et fériés)
Kessel Turnhout
Anvers-Central Boechout S
(en semaine)
Kessel Mol
Anvers-Central Anvers-Berchem
ou Boechout
S
(en semaine)
Kessel Herentals
Anvers-Central Boechout L Berlaar Louvain
Anvers-Central Anvers-Berchem P
(en semaine)
Heist-op-den-Berg Hasselt
Anvers-Central Boechout P
(en semaine)
Berlaar Aarschot
ou Louvain
Bruxelles-Midi Malines-Nekkerspoel P
(en semaine)
Kessel Mol
Heverlee Malines-Nekkerspoel P
(week-ends et fériés)
Kessel Hamont
ou Mol
Essen Anvers-Berchem P
(week-ends et fériés)
Aarschot Heverlee
Blankenberge Malines ICT
(saisonnier : l'été)
Herentals Neerpelt
ou Turnhout
  • Portail du chemin de fer
  • Portail d’Anvers et sa province
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.