Gare de Wavre

La gare de Wavre est une gare ferroviaire belge de la ligne 139, de Louvain à Ottignies, située sur le territoire de la ville de Wavre dans la province du Brabant wallon en Région wallonne.

Wavre

Le bâtiment voyageurs et l'entrée de la gare.
Localisation
Pays Belgique
Commune Wavre
Adresse Place Henri Berger
1300 Wavre
Coordonnées géographiques 50° 42′ 58″ nord, 4° 36′ 18″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire Infrabel
Exploitant SNCB
Services Suburbain (S)
Touristique (ICT)
Caractéristiques
Ligne(s) 139, Louvain à Ottignies
Voies 3
Quais 2 (dont un central)
Altitude 53 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus Voir Intermodalité
Géolocalisation sur la carte : Belgique
Géolocalisation sur la carte : Brabant wallon

Elle est mise en service en 1855 par l'administration des chemins de fer de l'État belge.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) desservie par des trains Suburbains (S) et Touristiques (ICT).

Situation ferroviaire

Établie à 53 mètres d'altitude, la gare de Wavre est située au point kilométrique (PK) 24,00 de la ligne 139, de Louvain à Ottignies entre les gares de Basse-Wavre et de Bierges-Walibi.

Histoire

La gare de Wavre est mise en service le , lors de l'ouverture de la section de Louvain à Wavre réalisée conjointement par la Société anonyme des Chemins de Fer belges de la Jonction de l'Est, qui exploite une ligne entre Wavre et Manage (actuelles lignes 139 et 141), et par le Chemin de fer de Charleroi à Louvain qui construisit les lignes 139 et 140.

La première compagnie confiera l’exploitation de son réseau à la Société Générale d'Exploitation tandis que la seconde, devenue, Chemins de fer de l'est-belge en 1859, devint par fusion la compagnie du Grand Central belge entre 1864 et 1871 et prend à sa charge l’entretien de la gare de Wavre[1]. L'administration des chemins de fer de l'État belge avait entretemps racheté une part importante du réseau de la Société Générale d'Exploitation dont la ligne passant par Wavre et reprit le contrôle du Grand Central belge entre 1897 et 1898.

Le bâtiment de la gare

Bien qu'appartenant au chemin de fer de Charleroi à Louvain, il fut construit dans le style des gares de la Jonction de l'Est, la gare est identique à celle de Nivelles-Nord[2] édifiée par cette compagnie qui employait un style de gares unique en Belgique avec des toitures à pans coupés et des fenêtres rectangulaires divisées en six rectangles.

Le bâtiment est composé d’une volume de deux niveaux sous bâtière à demi-croupes avec trois travées au centre encadrées de chaque côté par deux saillies d’une travée sous bâtière transversale pans coupés qui est prolongé au centre par un avant-corps à toit plat. Cet avant corps a été étendu côté rue et est constitué de trois ouvertures à arc en plein cintre.

Par la suite, des extensions sans étage à toit à croupe ont été réalisées de chaque côté. Elles emploient l’arc bombé pour les percements[3].

Le bâtiment de la gare existe toujours aujourd’hui et a été repeint en blanc.

Seuls deux autres bâtiments de ce type sont connus pour avoir existé (Nivelles-Nord et Feluy-Arquennes[4]) et tous deux ont été démolis (celui de Feluy était plus petit et ne comportait qu'un seul pignon). D'autres gares de ce type ont peut-être existé sans avoir été photographiés.

Service des voyageurs

Accueil

Gare SNCB, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichets, ouvert tous les jours. Un service pour les personnes à la mobilité réduite est disponible tous les jours[5]

Dessertes

Wavre est desservie par des trains Suburbains (S) de la ligne S20 (Ottignies - Louvain)[6] toutes les demi-heures en semaine et toutes les heures les weekends, renforcés en semaine par trois trains de la ligne S61 du RER de Charleroi vers Namur via Charleroi (en heure de pointe).

Il existe également plusieurs trains touristiques (ICT) qui relient Ottignies à Wavre avec un seul arrêt à Bierges-Walibi.

Intermodalité

Un parc pour les vélos et un parking pour les véhicules y sont aménagés[5].

Sur le parvis, des bus desservent la gare : réseau TEC Brabant Wallon (lignes 36 et E), réseau De Lijn (lignes 341 et 345)[5].

Notes et références

  1. (nl) Yvette Schenkel-Latoir, Jan Schenkel & Marijke Moortgat-Schenkel, Wavre lire (consulté le 16 octobre 2013)
  2. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Nivelles Nord. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 4 juillet 2019)
  3. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Wavre. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 28 avril 2018)
  4. « Les gares belges d'autrefois. La gare de Feluy. Guy Demeulder. », sur www.garesbelges.be (consulté le 4 juillet 2019)
  5. Site SNCB Mobility : Basse-Wavre lire (consulté le 16 octobre 2013).
  6. « Brochures de ligne - SNCB », sur www.belgiantrain.be, (consulté le 22 janvier 2020).

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe


Origine Arrêt précédent Train Arrêt suivant Destination
Terminus Terminus ICT
(week-ends et vacances)
Bierges-Walibi Charleroi-Sud
ou Bruxelles-Midi
Terminus Terminus ICT Bierges-Walibi Ottignies
Terminus
ou Basse-Wavre
Terminus
ou Basse-Wavre
S
(en semaine)
Bierges-Walibi Namur
ou Jambes
Louvain Basse-Wavre S Bierges-Walibi Ottignies
  • Portail du chemin de fer
  • Portail du Brabant wallon
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.