Gaspard Adolphe Chatin

Gaspard Adolphe Chatin est un médecin, un mycologue et un botaniste français, né le à l'Ile-Marianne-de-Saint-Quentin[1], près de Tullins (Isère) et mort le à Les Essarts-le-Roi (Seine-et-Oise).

Portrait de Gaspard-Adolphe Chatin.
« Chatin » redirige ici. Pour la commune de France située dans la Nièvre, voir Châtin.
Gaspard Adolphe Chatin
Biographie
Naissance
Décès
Abréviation en botanique
Chatin
Nationalité
Activités
Autres informations
Membre de

Biographie

Il étudie à la faculté de médecine à Paris et obtient son titre de docteur en . En 1841, il devient pharmacien en chef de l'Hôpital Beaujon à Paris, en 1859, de l'Hôtel-Dieu à Paris. Il enseigne la botanique à l’École supérieure de pharmacie qu’il dirige à partir de 1874. En , des troubles estudiantins le conduisent à démissionner. Il se retire en avec le titre honorifique de directeur adjoint.

Il est membre de l’Académie de médecine (1853) et de l’Académie des sciences (1874). Il est membre de la Société botanique de France qu’il préside en 1862, en 1878, en 1886 et en 1896. Il est fait chevalier (1855) puis officier de la Légion d'honneur (1878).

Son fils est le botaniste et le zoologiste Joannès Charles Melchior Chatin (1847-1912).

Annexes

Liste partielle des publications

  • Quelques considérations sur les théories de l'accroissement par couches concentriques des arbres, Dissertation, 1840
  • Études sur la physiologie végétale faites au moyen de l'acide arsénieux, 1848
  • Symétrie générale des organes des végétaux, 1848
  • Existence de l'iode dans les plantes d'eau douce, dans l'eau, 1850–1854
  • Un fait dans la question du goitre et du crétinisme, 1853
  • Vallisneria spiralis, 1855
  • Anatomie comparée des végétaux, 1856
  • De l'Anatomie des Rhinanthacées considérée dans ses rapports avec la classification de ces plantes, 1857
  • Sur l'anatomie des Santalacées ou Thésiacées, 1857
  • Essai sur la mesure du degré d'élévation ou de perfection organique des espèces végétales, 1861
  • Excursion botanique dirigée en Savoie et en Suisse, 1861
  • Le Cresson, 1866
  • Sur la vrille des cucurbitacées, 1867
  • La truffe. Étude des conditions générales de la production truffière, Paris 1869 (Digitalisat)
  • De l'Anthère. Recherches sur le développement, la structure et les fonctions de ses tissus, 1870
  • Le Rôle de la sériciculture, 1870
  • Du sucre dans les fruits, 1872
  • Maladie des Châtaigniers, 1872
  • Histoire naturelle des champignons comestibles et vénéneux, 1883

Bibliographie

Source

  • Traduction de l'article de langue allemande de Wikipédia (version du ).

Notes

  1. précision fournie dans le discours prononcé à l'Académie des sciences par Gaston Bonnier le 21 janvier 1901, Publié dans la Revue scientifique du 2 février 1901

Chatin est l’abréviation botanique standard de Gaspard Adolphe Chatin.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

  • Portail de l’histoire de la zoologie et de la botanique
  • Portail de la botanique
  • Portail de la mycologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.