Gaurika Singh

Gaurika Singh (népalais : गौरिका सिंह), née le , est une nageuse népalaise. En 2016, elle devient la première athlète népalaise à remporter une médaille en individuel en natation aux Jeux sud-asiatiques[1],[2].

Pour les articles homonymes, voir Singh.

Gaurika Singh

Gaurika Singh en 2016.
Informations
Nages dos, nage libre
Période active depuis 2015
Nationalité népalaise
Naissance
Lieu Népal
Palmarès
Jeux sud-asiatiques - 1 2

Carrière

Née au Népal, elle déménage au Royaume-Uni à l'âge de deux ans, lorsque son père urologue est engagé au Royal Free Hospital de Londres[3]. Elle s'entraîne au Copthall Swimming Club[1].

En 2015, elle est à Katmandou pour participer aux championnats nationaux lorsque lorsque la terre tremble le [3]. Quelques jours plus tard, elle reverse tous ses gains de ces championnats aux victimes du séisme[3].

Le , elle remporte une médaille de bronze sur le 200 m brasse lors des Jeux sud-asiatiques en 2 min 26 s 93, battant son propre record national[1]. Elle devient la première nageuse népalaise à remporter une médaille en individuel aux Jeux sud-asiatiques[1]. Sélectionnée pour les Jeux olympiques de 2016 avec l'équipe du Népal, Gaurika Singh termine finalement 31e du 100 m dos avec un temps de 1 min 08 s 45[4]. Elle est alors la plus jeune athlète sélectionnée pour ces Jeux à l'âge de 13 ans et 255 jours[4].

En 2018, elle se qualifie pour les Jeux asiatiques[5].

Gaurika Singh remporte douze médailles d'or et bat six records nationaux lors des Championnats du Népal de natation 2019[6]. La même année, elle se qualifie pour les Championnats du monde de natation 2019 à Gwangju (Corée du Sud) mais ne dépasse pas le stade des séries sur le 100 m et le 200 m nage libre[7],[8].

Elle reçoit une bourse olympique du Comité olympique népalais pour l'aider dans sa préparation pour les Jeux olympiques d'été de 2020[9].

Elle est ambassadrice de bonne volonté pour l’association Maiti Nepal, fondée par Anuradha Koirala (en), qui vient en aide aux filles et aux femmes népalaises pour leur donner l'accès à l'éducation[10].

Références

  1. (en-US) « Singh claims historic individual medal in swimming », sur The Himalayan Times, (consulté le 4 novembre 2019)
  2. (en-US) « Nepal bag 5 more medals in SAG, Gaurika Singh sets national record in swimming », sur The Himalayan Times, (consulté le 4 novembre 2019)
  3. (en) « Après avoir survécu à un tremblement de terre, Gaurika Singh est la plus jeune athlète en compétition à Rio. », sur International Olympic Committee, (consulté le 4 novembre 2019)
  4. (en) « Rio 2016: 13-year-old swimmer Gaurika Singh from Nepal set to become youngest Olympian », MSN, (lire en ligne)
  5. (en) « Asian Games: Rio 2016’s youngest athlete Singh older and wiser in Jakarta », sur South China Morning Post, (consulté le 4 novembre 2019)
  6. (en) « Golden girl Singh bags 12 golds, equals record », The Himalayan Times, (lire en ligne)
  7. (en-US) « Nepal Names 4 Swimmers to 2019 World Championships Team », sur SwimSwam, (consulté le 4 novembre 2019)
  8. « Natation - Gaurika Singh (Népal) », sur www.les-sports.info (consulté le 4 novembre 2019)
  9. (en-US) « 11 athletes get Olympic scholarships », sur The Himalayan Times, (consulté le 4 novembre 2019)
  10. (en-GB) « Youngest Olympian at 2016 Games makes waves for education — Assembly | Malala Fund », sur Assembly (consulté le 4 novembre 2019)

Liens externes

  • Portail de la natation
  • Portail du Népal
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.