Gelsenkirchen

Gelsenkirchen est un port fluvial allemand de 257 994 habitants situé dans le bassin de la Ruhr dans le Land de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, près de Dortmund et de la frontière néerlandaise . Il est desservi par le canal Rhin-Herne.

Gelsenkirchen

Héraldique

Drapeau
Administration
Pays Allemagne
Land  Rhénanie-du-Nord-Westphalie
District
(Regierungsbezirk)
Münster
Arrondissement
(Landkreis)
Gelsenkirchen (ville-arrondissement)
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
5
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Frank Baranowski SPD
(2001-2006)
Partis au pouvoir SPD, CDU, Verts
Code postal 45801-45899
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
05 5 13 000
Indicatif téléphonique +49-209
Immatriculation GE
Démographie
Gentilé gelsenkirchenois
Population 257 651 hab. (31 décembre 2014[1])
Densité 2 458 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 30′ 21″ nord, 7° 06′ 09″ est
Altitude Min. 25 m
Max. 95 m
Superficie 10 484 ha = 104,84 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Gelsenkirchen
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Gelsenkirchen
Liens
Site web www.gelsenkirchen.de

    Histoire

    Appartenances historiques

    Comté de La Marck 1160-1806
    Grand-duché de Berg 1806-1813
    Royaume de Prusse (Province de Westphalie) 1815-1918
    République de Weimar 1918-1933
     Reich allemand 1933-1945
    Allemagne occupée 1945-1949
    Allemagne 1949-présent

    Son histoire a été marquée par l’industrie lourde (charbon, acier - jadis la « cité des 1000 feux »). Elle est notamment connue grâce à son club de football, le FC Schalke 04 qui tient son nom de l'un des quartiers de la ville. En 2006, le nouveau stade Veltins-Arena a accueilli des matchs de la Coupe du monde. La ville est marquée par un chômage très important (26 % de la population active en 2006)[2]. La ville propose le parc zoologique ZOOM Erlebniswelt et un fameux hippodrome pour les courses au trot (GelsenTrabPark).

    Pendant la guerre 1914-1918, Gelsenkirchen abritait un camp de prisonniers.

    Démographie

    Revenus de la population et fiscalité

    Deux études d' — une par la fondation Bertelsmann sur la pauvreté en Allemagne et l’autre de la fondation Hans-Böckler — ont démontré que Gelsenkirchen est la ville la plus pauvre d'Allemagne en termes de revenu net moyen (après impôts et prélèvements) avec 16 203 € par personne et par an[3]. Ville de la Ruhr, cœur industriel du pays, la ville a été touché par le recul de l'industrie secondaire, et surtout de l'industrie charbonnière[4], dans les années 1980, à l'image de nombreuses villes ouvrières (tel que Lens ou Roubaix en France).

    Galerie

    Culture

    Évènement

    Personnalités célèbres

    Gelsenkirchen est le lieu de naissance de :

    Gelsenkirchen est également le lieu de naissance des footballeurs suivants :

    Jumelages

    Notes et références

    1. Destatis
    2. L'Europe, par Carroué et Collet et Ruiz p. 151.
    3. « Les Allemands les plus pauvres vivent maintenant à l’ouest », Le Monde, (lire en ligne, consulté le 13 mai 2019).
    4. Frédéric Therin, « Allemagne : les plus pauvres ne sont pas toujours ceux qu'on croit », sur Le Point, (consulté le 13 mai 2019)

    Liens externes

    • Portail de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.