Genopole

Genopole est le premier biocluster en France entièrement dédié aux biothérapies, à la recherche en génétique, génomique, post-génomique, xénobiologie et au développement des industries de biotechnologie[1]. Il est situé à Évry.

Bâtiment du Centre national de génotypage/IG/CEA, sur le bioparc Genopole
Bâtiment du Genoscope/IG/CEA, sur le bioparc Genopole
Bâtiment de Généthon AFM-Téléthon, sur le bioparc Genopole

Présentation

Créé en 1998 sous la forme d'une association loi de 1901[2],[3], Genopole devient en 2002 un groupement d'intérêt public (GIP) réunissant l'État français, les collectivités territoriales (conseil régional d'Île-de-France, conseil général de l'Essonne, communauté d'agglomération Évry Centre Essonne, ville d'Évry), l'université d'Évry et l'Association française contre les myopathies, pour une durée de douze ans[4]. Le GIP est renouvelé pour une durée de douze ans dans un arrêté ministériel du . Une société d'économie mixte, la SEM Genopole, construit et gère le parc immobilier.

Genopole a une triple mission :

  • développer un campus de recherche d'excellence en génomique et post-génomique, axé sur les thérapies géniques, en synergie avec l'université Évry Val-d'Essonne (UEVE) ;
  • susciter la naissance et favoriser le développement d'entreprises de biotechnologies par un accompagnement adapté dans les secteurs de la santé, de l'environnement, de l'agronomie et de l'industrie.
  • créer ex nihilo un biotechnoparc à Évry/Corbeil-Essonnes, en liaison avec le campus de recherche.

En 2018, le biocluster rassemble en un même lieu 17 laboratoires de recherche académique, 87 entreprises de biotechnologies[5], ainsi que 20 plates-formes scientifiques et plateaux techniques mutualisés autour de l'université d'Évry Val-d'Essonne dont les filières scientifiques dispensent un enseignement de haut niveau en sciences du vivant. Le Centre hospitalier sud francilien, d'une capacité de 1000 lits, est situé au cœur du biocluster[6].

Genopole est présidé par Marianne Duranton (élue au conseil régional d'Ile-de-France) et dirigé par Jean-Marc Grognet[7] depuis 2017. Il a été dirigé par Pierre Tambourin de 1998 à 2017[1],[8].

En 2018, l’Association des Parcs Universitaires de Recherche (AURP-Association of University Research Parks) décerne à Genopole le prix de parc de recherche d’excellence[5].

Genopole organise chaque année depuis 2006, en partenariat avec l’Université d’Évry, une édition de la « Fête de la science »[9].

Depuis 2011, Genepole organise chaque année un concours destiné à encourager l'innovation biotechnologique[10],[11].

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la biologie
  • Portail de la médecine
  • Portail des entreprises
  • Portail des universités
  • Portail de l’Essonne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.