George Thomas Staunton

Sir George Thomas Staunton, né le près de Salisbury (Angleterre) et mort le , est un explorateur et un orientaliste britannique.

Pour les articles homonymes, voir Staunton.
George Thomas Staunton
George Thomas Staunton
Fonctions
Membre du 15e Parlement du Royaume-Uni (d)
Portsmouth (en)
-
Membre du 14e Parlement du Royaume-Uni (d)
Portsmouth (en)
-
Membre du 13e Parlement du Royaume-Uni (d)
Portsmouth (en)
-
Membre du 11e Parlement du Royaume-Uni (d)
South Hampshire (en)
-
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Londres
Nationalités
Britannique, royaume de Grande-Bretagne (jusqu'au )
Formation
Activités
Père
Mère
Jane Collins (d)
Autres informations
Membre de
Royal Society
9e Parlement du Royaume-Uni (d)
7e Parlement du Royaume-Uni (d)
6e Parlement du Royaume-Uni (d)
10e Parlement du Royaume-Uni (d)
Titre honorifique
Sir

Biographie

Il est le fils de Sir George Leonard Staunton (1737-1801), premier baronet, diplomate et orientaliste. Il accompagne son père en 1792, alors secrétaire de Lord George Macartney (1737-1806), dans une mission en Chine. Durant ce voyage de trois ans, il acquiert une bonne connaissance du chinois. En 1798, il est employé par la Compagnie anglaise des Indes orientales et part diriger la manufacture de Canton.

En 1805, il traduit un travail du Dr. George Pearson (1751-1828) qui contribue à introduire la vaccination en Chine. En 1816, il participe, comme second commissaire, à une mission spéciale à Pékin avec Lord William Amherst (1773-1857) et Sir Henry Ellis (1777-1869).

Il est membre du parlement pour diverses circonscriptions de 1818 à 1852. Il est membre du Comité des Indes orientales et, en 1823, avec Henry Thomas Colebrooke (1765-1837), il fonde la Royal Asiatic Society.

Ses publications incluent la traduction de Ta Tsing leu lee, sous le titre de Fundamental Laws of China (1810), le premier livre chinois traduit en anglais ainsi que Narrative of the Chinese Embassy to the Khan of the Tourgouth Tartars (1821) ; Miscellaneous Notices Relating to China and our Commercial Intercourse with that Country (1822) ; Notes of Proceedings and Occurrences during the British Embassy to Peking (1824) ; Observations on our Chinese Commerce (1850). Pour la Hakluyt Society, il édite History of the Great and Mighty Kingdom of China de Pedro González de Mendoza (1428-1495).

Liens externes

  • Portail de l’exploration
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.