Georges Boyer

Georges Boyer, né le à Toulouse et mort le à Toulouse, est un historien du droit et assyriologue français.

Pour les articles homonymes, voir Boyer.
Ne doit pas être confondu avec Charles-Georges Boyer ou Georges Boyer (dramaturge).
Georges Boyer
Fonction
Secrétaire perpétuel
Académie de législation
-
Étienne Perreau (d)
Biographie
Naissance
Décès
(à 63 ans)
Toulouse
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Biographie

Engagé volontaire à l'âge de dix-huit ans, Georges Boyer poursuit, au lendemain de la première guerre mondiale, ses études à la faculté de droit de Toulouse, ainsi qu'à la faculté des lettres et à l'institut catholique.

Pensionnaire de la Fondation Thiers de 1922 à 1925, Georges Boyer complète à Paris sa formation d'historien du droit et d'orientaliste.

Il est l'élève du P. Jean-Vincent Scheil, fondateur de l'assyriologie française, qui dirige sa thèse à l'École des hautes études en sciences sociales, « Contribution à l'histoire juridique de la première dynastie babylonienne ». Entre-temps, il avait soutenu à Toulouse, en 1924, sous la présidence d'André Fliniaux, sa thèse de doctorat en droit « Recherches historiques sur la résolution des contrats ».

En 1926, il est reçu premier au concours d'agrégation d'histoire du droit.

Avec notamment les professeurs Paul Dottin et André Hauriou qu'il avait connus à la Fondation Thiers, Georges Boyer participa à la résistance universitaire à Toulouse.

Georges Boyer fut doyen de la faculté de droit de l'université de Toulouse (1949-1954) et secrétaire perpétuel de l'Académie de législation (1944-1960)[1].

Officier de la légion d'honneur en 1951 (chevalier en 1939), Georges Boyer était également décoré de la croix de guerre 1914-1918 et de la croix de guerre 1939-1945

L'actuel amphithéâtre Boyer de l'Université Toulouse I Capitole fut ainsi baptisé en son hommage.

Ouvrages

  • Georges Boyer, Recherches historiques sur la résolution des contrats (origines de l'article 1184 du code civil),
  • Georges Boyer, Contribution à l'histoire juridique de la première dynastie babylonienne,
  • Georges Boyer, Textes juridiques et administratifs, t. VIII, coll. « Archives royales de Mari », (2 vol. -- v. 1 : planches ; v. 2 : transcription, traduction et commentaire)
  • Georges Boyer, Mélanges d'histoire du droit occidental, vol. Sixième série, t. I, Sirey, coll. « Recueil de l'académie de législation », , 361 p.
  • Georges Boyer, Mélanges d'histoire du droit oriental, vol. Sixième série, t. II, Sirey, coll. « Recueil de l'académie de législation », , 324 p.

Notes et références

Annexes

Bibliographie

Liens externes


  • Portail du droit français
  • Portail de l’historiographie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.