Georges Maurens

Georges Maurens, pseudonyme de Jules Henry, né à Coutances le et mort après 1923[1], est un écrivain français.

Georges Maurens
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Biographie

Conseiller de préfecture de la Somme, il publie son premier roman, Monsieur le Préfet en 1885. Envoyé à Paris, il travaille ensuite comme chef du secrétariat auprès du ministre de l'Intérieur.

Ayant connu Jules Verne à Amiens, il obtient de celui-ci l'autorisation d'adapter à la scène le roman Mathias Sandorf[2]. Il rédige alors en 1887 le livret en collaboration de William Busnach d'une pièce en quatre actes et seize tableaux[3].

La pièce est représentée pour la première fois au Théâtre de l'Ambigu-Comique le . Elle sera jouée 94 fois jusqu'en [4].

Georges Maurens est aussi l'auteur en 1890 de la comédie en un acte Maraskine[5].

En 1899, Jules Verne l'autorise de nouveau à adapter un autre de ses romans, L'Archipel en feu, mais le projet n'aboutit pas.

Avec Charles Samson (1859-1913), sur une musique de Léon Pouget (1875-1930), il écrit en 1909 l'opérette Miss Cravache représentée à Marseille.

Édition

  • Mathias Sandorf, pièce en 5 actes et 15 tableaux, Société Jules Verne, 1992

Notes et références

  1. D'après Alexandre Tarrieu qui se réfère à l’Annuaire international des lettres et des arts de Jean-Alphonse Azais (1921). L’adresse d’ « Henry-Maurens » était alors 21, rue Fernando, à Nanterre. Cité par Volker Dehs dans Verniania, vol. 2 (2009–2010), p. 11–22 (Lire en ligne)
  2. Paris : une mystérieuse lettre manuscrite de Jules Verne mise en vente à Drouot, in Jules Vernes news, 24 novembre 2009
  3. Édouard Noël, Edmond Stoullig, Les Annales du théâtre et de la musique, vol. 13, 1888, p. 320
  4. Volker Dehs, Les Mystères du deuxième acte – à propos dun fragment dramatique de Jules Verne (et quelques autres), Verniania, vol. 2 (2009–2010), p. 11–22 (Lire en ligne)
  5. René Le Texier, Coutances, histoire et description, éd. Ocep, 1973, p. 71

Liens externes

  • Portail du théâtre
  • Portail de la littérature française
  • Portail de Jules Verne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.