Gerard Kennedy

Gerard Michael Kennedy, né le à Le Pas (Manitoba), est un homme politique canadien.

Pour les articles homonymes, voir Kennedy.

Gerard Kennedy

Gerard Kennedy au Congrès d'investiture du Parti libéral de 2006.
Fonctions
Député de Parkdale—High Park
Prédécesseur Peggy Nash
Successeur Peggy Nash
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Le Pas, Manitoba
Parti politique Parti libéral du Canada et Parti libéral de l'Ontario
Conjoint Jeanette Arsenault-Kennedy

Membre du Parlement provincial de l'Ontario de 1996 à 2006 et ministre de l'Éducation de la province au sein du cabinet du Premier ministre Dalton McGuinty de 2003 à 2006, il démissionne de son poste afin de briguer la direction du Parti libéral du Canada[1]. Défait par Stéphane Dion, il est élu député fédéral en 2008, et le reste jusqu'en 2011.

Politique fédérale

La course libérale de 2006

Lors du congrès d'investiture du Parti libéral du Canada de 2006, Gerard Kennedy, candidat de quatrième place, conclut une alliance avec Stéphane Dion et se rallie à la candidature de ce dernier. Ses délégués le suivent, propulsant Dion à la victoire au quatrième tour.

Élection fédérale de 2008

Lors de l'élection fédérale du mardi , il est élu député de la circonscription ontarienne de Parkdale—High Park à la Chambre des communes du Canada comme candidat du Parti libéral.

Défaite à l'élection fédérale de 2011

Lors de l'élection fédérale du lundi , il fut défait par la néo-démocrate Peggy Nash.

Résultats électoraux

Références

  1. Gerard Kennedy entre dans la course (Presse canadienne, 27 avril 2006).
  2. Elections Ontario, « Résultats des élections générales », sur elections.on.ca (consulté le 28 mars 2020)
  3. Elections Ontario, « Résultats des élections générales », sur elections.on.ca (consulté le 28 mars 2020)
  • Portail de l’Ontario
  • Portail de la politique canadienne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.