Gerardo Machado

Gerardo Machado y Morales, né le à Camajuaní et mort le à Miami Beach, est le président de Cuba de 1925 à 1933 et un général de la guerre d'indépendance cubaine et homme d'État. Il fut également le gérant de la succursale à La Havane de la General Electric Company

Pour les articles homonymes, voir Machado.
Gerardo Machado
Fonction
Président de la république de Cuba
-
Carlos Manuel de Céspedes y Quesada (en)
Biographie
Naissance
Décès
(à 67 ans)
Miami
Sépulture
Cimetière Caballero Rivero Woodlawn (en)
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Parti politique
Grade militaire

Présidence

En 1925, Gerardo Machado devient président avec le soutien du Parti libéral et des États-Unis. Il ne tarde pas à modifier la constitution afin que son mandat devienne renouvelable

Il dirige le pays d'une main de fer jusqu'en 1933, supprimant la liberté de la presse et réprimant l'opposition. La police secrète est organisée de manière à exercer un étroit contrôle sur le pays et les hommes de main du régime, les porristas, font le coup de feu en pleine ville, assurés de l'impunité. La police importe à Cuba la ley fuga du dictateur mexicain Porfirio Díaz qui permet d'abattre un prisonnier qui prend la fuite, procédé permettant l'élimination de nombre d'opposants gênants. Certains prisonniers sont même jetés aux requins[1].

Le tourisme en provenance des États-Unis se développe considérablement. En revanche, la production agricole s'écroule au début des années 1930. Il mène un ambitieux programme d'équipement public (notamment la carretera central, qui traverse l'ile sur toute sa longueur, et un capitole de marbre pour un prix démesuré) ce qui entraine une forte augmentation de la dette publique. Les mouvements étudiants, les syndicats et les mouvements d'inspiration socialiste résistent à la dictature, ce qui aboutit à sa chute en 1933[1]. Il fuit aux Bahamas le .

Notes et références

  1. Jean Lamore, José Martí: la liberté de Cuba et de l'Amérique latine, Éditions ellipses, 2017

Liens externes


  • Portail de la politique
  • Portail de Cuba
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.