Glande parathyroïde

Une glande parathyroïde, ou parathyroïde, est une des petites glandes (2-3mm de diamètre et qui pèse 40mg), généralement au nombre de quatre, parfois jusqu'à huit, situées dans le cou, en arrière et à proximité de la glande thyroïde, qui sécrètent la parathormone (PTH) favorisant la régulation des taux de calcium et de phosphore dans le sang. Soit un rôle primordial dans le métabolisme phosphocalcique.

Localisation des glandes parathyroïdes.

Ce sont les cellules principales. On trouve également des petites cellules ayant un rôle mal connu, les cellules oxyphiles, aussi appelées cellules de Welsh, qui sont riches en mitochondries (leur très grand nombre dans l'adénome parathyroïdien suggère qu'elles ont un rôle dans la production de parathormone ou dans la régulation de sa sécrétion), et des adipocytes (ces derniers apparaissent à l'adolescence et se développent jusqu'à l'âge de 40 ans).

Hyperparathyroïdie

  • Une hyperparathyroïdie peut être primaire ou secondaire.
    • Approximativement 80 % des formes primaires sont dues à des adénomes d'une parathyroïde,
    • 10-15 % sont liées à des hyperplasies de plus d'une glande, le plus souvent les 4.
    • Les cancers des parathyroïdes représentent un pourcentage de 3-4 %.
  • L'hyperparathyroïdie secondaire correspond à un besoin d'hyperproduction compensatrice d'hormone parathyroïdienne, dans des pathologies qui affectent le métabolisme calcique et mènent à une hypercalcémie : le plus souvent une insuffisance rénale, plus rarement une ostéomalacie, une malabsorption ou des tubulopathies rénales.

Dans quelques cas d'hyperparathyroïdie secondaire, les glandes développent une fonction autonome : hyperparathyroïdie tertiaire.

  • L'imagerie aux radionucléides est très utile dans le bilan d'un hyperparathyroïdisme.
  • L'exérèse chirurgicale du tissu parathyroïdien est le seul traitement efficace des hyperparathyroïdies symptomatiques.

Hypoparathyroïdie

Une hypoparathyroïdie est un fonctionnement insuffisant des glandes parathyroïdes dans l'organisme. Il existe différentes formes d'hypoparathyroïdie.

Voir aussi

Articles connexes

Bibliographie

  • Valdes Socin H.G (2019) Physiologie et pathologie des glandes parathyroides (résumé).
  • Portail de l’anatomie
  • Portail de la médecine
  • Portail de la physiologie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.