Goar (chef alain)

Goar ou Eochar[1] (mort entre 446 et 450) est un chef alain du Ve siècle demeuré sur le Rhin avec quelques clans, au service de l'Empire romain, de décembre 406 à 411.

Pour les articles homonymes, voir Goar.

Biographie

Goar s'associe au roi burgonde Gunther (Gondicaire) afin de porter au trône impérial Jovin en 411. Mais Jovin, empereur fantoche manipulé par les Barbares, est bientôt capturé en 412.

Goar est mentionné dans la description de Grégoire de Tours de la traversée du Rhin gelé par les Barbares le 31 décembre 406. Aetius confia par la suite à Goar la surveillance des Armoricains et des révoltes bagaudes sur la Loire, l'installant avec ses troupes dans la région de Cenabum (Orléans) : la toponymie en garde des traces à Allaines, Allainville en Beauce et Allainville-aux-Bois. Cette installation est très mal perçue[2]car elle se traduit par des confiscations de terres et des expulsions de propriétaires[3],[4]. En conséquence Goar est présenté par nos sources comme cupide et cruel[5],[6],[7].

Bibliographie

  • Michel Rouche, Clovis, Paris, Éditions Fayard, (ISBN 2-2135-9632-8)
  • Iaroslav Lebedynsky, Les Sarmates : Amazones et lanciers cuirassés entre Oural et Danube, VIIe siècle av. J.-C.-VIe siècle apr. J.-C., Errance, 2002. (ISBN 287772235X)
  • Bernard S. Bachrach, A History of the Alans in the West : From Their First Appearance in the Sources of Classical Antiquity Through the Early Middle Ages, University of Minnesota Press, 1973. (ISBN 0816656991)

Notes et références

  1. Variantes : Eothar, Eotharic.
  2. L. Pietri, La ville de Tours du IVe au VIe siècle : naissance d'une cité chrétienne, Rome, 1983, p. 100.
  3. Chronica Gallica, 127.
  4. L. Pietri, La ville de Tours du IVe au VIe siècle : naissance d'une cité chrétienne, Rome, 1983, p. 99-100.
  5. Constance de Lyon, Vie de Saint Germain d'Auxerre, VI, 28.
  6. Bernard S. Bachrach, The Alans in Gaul, Traditio, XXIII, 1967, p. 476-489.
  7. R. Borius, "Les Alains de l'Orléanais au Ve siècle", Actes du 93 congrès des Sociétés savantes (Tours, 1968), Paris, 1970, p. 313-319.
  • Portail de la Rome antiquesection Empire romain
  • Portail du Haut Moyen Âge
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.