Gorinchem

Gorinchem est une ville et commune néerlandaise, en province de Hollande-Méridionale, également connue sous le nom de Gorkum ou Gorcum. La ville se situe sur un croisement de diverses routes fluviales, routières, ferroviaires et militaires. Le centre historique de Gorinchem est une ancienne ville fortifiée.

Gorinchem
Gorcum

Héraldique.

Drapeau.

Port de Gorinchem.
Administration
Pays Pays-Bas
Province Hollande-Méridionale
Bourgmestre
Mandat
Reinie Melissant-Briene (CDA)
2017-2023
Code postal 4200-4207
Indicatif téléphonique international +(31)
Démographie
Population 35 246 hab.
Densité 1 603 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 50′ 00″ nord, 4° 58′ 00″ est
Superficie 2 199 ha = 21,99 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Hollande-Méridionale
Gorinchem
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Gorinchem
Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas
Gorinchem
Liens
Site web www.gorinchem.nl

    Géographie

    Communes limitrophes

    Histoire

    À l'origine de la ville est un hameau fondé autour l'an 1000, qui petit à petit fut transformé en une ville. Gorinchem reçut sa charte d'affranchissement en 1382. En 1572 la ville fut prise par les Gueux de mer Calvinistes qui pendirent 19 religieux catholiques, les Saints Martyrs de Gorkum.

    Carte des fortifications de la ville par Johannes Blaeu vers 1652.

    Au XVIe siècle fut établie la fortification de la ville. Entre 1580 et 1600, l'enceinte ponctuée de tours disparaît et la ville s’agrandit en s'entourant d'un ouvrage de 11 bastions complété d'un fossé inondé[1]. Elle n'a perdu son rôle militaire qu'au XXe siècle. Encore assez riche au XVIe siècle et XVIIe siècle, la ville fut le lieu de naissance de quelques peintres connus, comme Abraham Bloemaert et Jan van der Heyden.

    Au XVIIIe siècle, la ville connut un déclin économique, aggravé par des dégâts de guerre pendant l'occupation Française des Pays-Bas. De à eut lieu le Siège de Gorinchem.

    Au XIXe siècle l'église et l'hôtel de ville médiéval furent démolis et remplacés par des bâtiments de style néo-Renaissance. Heureusement le clocher fut épargné et domine la ville encore aujourd'hui. Des quatre portes issues des fortifications (dont l'Arkelpoort et la Kanselpoort), seule la Dalempoort est encore visible. Elles sont toutes détruites durant ce siècle[1]. La Waterpoort (Gorinchem) (nl) sera remontée (après sa destruction en 1893) dans les jardins du Rijksmuseum (nl) du Rijksmuseum d'Amsterdam par Pierre Cuypers.

    Au XXe siècle la ville a connu de nombreuses expansions. Elle a maintenant presque 35 000 habitants.

    Transports

    Gorinchem est situé sur la confluence de la Merwede et la Linge. Les autoroutes A15 et A27, la ligne de chemin de fer Dordrecht-Elst et la Betuweroute passent à côté. Gorinchem possède également une gare ferroviaire.

    Personnalités liées à la ville

    Sports

    Football

    • GVV Unitas, fondé en 1898.
    • SVW, fondé en 1911.
    • GJS, fondé en 1930.
    • GVV Raptim, fondé en 1940.
    • SC Gorkum, fondé en 1972.

    Handball

    • GHV Achilles

    Volley-ball

    • Volleybalvereniging de Meteoor, fondé en 1957.

    Basket-ball

    • GOBA Gorinchem, fondé en 1970.

    Jumelages

    Liens externes

    Galerie

    Notes et références

    1. Panneau d'information touristique de l'ANWB (nl) situé sur le clocher de la Grande Église.
    2. Collection des Archives Nationales Néerlandaises, numéro d'inventaire : 4 VTHR 652-12
    • Portail des Pays-Bas
    Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.