Gouvernement Jambon

Le gouvernement Jan Jambon est un gouvernement flamand tripartite composé[1] :

Gouvernement Jambon

Communauté flamande et Région flamande

Ministre-président Jan Jambon[1]
Formation
Durée 5 mois et 13 jours
Composition initiale
Coalition
Ministres 9
Femmes 3
Hommes 6
Représentation
Parlement flamand
70 / 124

Il succède au gouvernement Homans, à la suite des Élections régionales du 26 mai 2019. Il a fallu 127 jours pour former ce gouvernement, ce qui pour la Flandre est un record[1],[2].

Formation

Les élections régionales du 26 mai 2019 ont vu la défaite de la N-VA, du CD&V, de l'Open Vld et du sp.a, ainsi que la victoire de Groen et du PVDA ; le Vlaams Belang progresse de façon spectaculaire en gagnant 12,58% de voix supplémentaires et devient le second parti en Flandre.

Bien qu'étant la grande perdante des élections, la N-VA reste le premier parti de Flandre et mène à ce titre les discussions pour la formation d'un nouveau gouvernement. En juin, les rencontres répétées entre les nationalistes flamands et le Vlaams Belang inquiètent les autres partis, notamment lorsque Peter De Roover (N-VA) annonce envisager une potentielle coalition avec l'extrême-droite[3] et réclame de la part des autres partis de justifier leur refus de rompre le cordon sanitaire[4]. Une coalition N-VA-Vlaams Belang était cependant numériquement impossible, les deux partis ne détenant pas la majorité.

Les discussions sont interrompues durant le mois de juillet, Bart De Wever, président de la N-VA, déclarant attendre des avancées au niveau fédéral avant de mettre en place un gouvernement flamand[5]. Les discussions reprennent le , la situation au fédéral n'avançant guère.

Finalement, le , des négociations entre la N-VA, le CD&V et l'Open Vld commencent afin de reconduire la coalition sortante[6]. Les négociations se terminent le , soit 127 jours après les élections, ce qui est un record pour la formation d'un gouvernement régional en Belgique[7]. Le nouveau gouvernement, dirigé par Jan Jambon (N-VA), prête serment au Parlement flamand le [8]. La déclaration de gouvernement, devant avoir lieu le même jour, est cependant interrompue par l'opposition qui refuse de débattre sans avoir les chiffres du budget 2020[9]. La tension monte d'un cran lorsque le site Doorbraak.be. révèle que le budget est fait, mais que Jan Jambon refuse de les donner à l'opposition[10]. Le surlendemain, l'opposition boycotte le débat de la déclaration de gouvernement, ce dernier refusant toujours de donner les chiffres du budget ; le débat est alors mené entre les seuls partis de la majorité[11] et le vote de confiance a lieu sans l'opposition[12].

Composition

Le Gouvernement flamand se compose comme suit[13] :

Image Poste Titulaire Parti Durée
Ministre-président

Politique étrangère, Coopération au développement, Culture et Innovation

Jan Jambon N-VA
Vice-ministre-présidente

Économie, Emploi, Économie sociale et Agriculture

Hilde Crevits CD&V
Vice-ministre-président

Affaires intérieures, Affaires administratives, Intégration et Égalité des chances

Bart Somers Open Vld
Vice-ministre-président

Enseignement, Bien-être animal et Sport

Ben Weyts N-VA
Ministre

Environnement, Énergie, Tourisme et Justice

Zuhal Demir N-VA
Ministre

Bien-être, Santé publique, Famille et Lutte contre la pauvreté

Wouter Beke CD&V
Ministre

Finances, Budget, et Logement

Matthias Diependaele N-VA
Ministre

Mobilité et Travaux publics

Lydia Peeters Open Vld
Ministre

Affaires bruxelloises, Médias, Jeunesse

Benjamin Dalle CD&V

Notes et références

Références

  1. « Jambon Ier est né: la Flandre a un gouvernement », Le Soir, (lire en ligne)
  2. « Jamais la Flandre n’aura autant attendu pour avoir un gouvernement: pourquoi tout ce temps? », La Libre Belgique, (lire en ligne)
  3. La Libre.be, « La piste d'un gouvernement minoritaire aussi envisagée en Flandre : "Mais ça ne reste qu'un plan B" », sur www.lalibre.be, (consulté le 2 octobre 2019)
  4. « Peeter de Roover (N-VA): «Si le CD&V et le VLD ne veulent pas gouverner avec le Belang, ils doivent expliquer pourquoi» », sur Le Soir, (consulté le 2 octobre 2019)
  5. « Bart De Wever ne souhaite pas démarrer de formation formelle d’un gouvernement en Flandre pour le moment », sur Le Soir, (consulté le 2 octobre 2019)
  6. « Gouvernement flamand : l'Open Vld et le CD&V commencent à discuter dès ce mardi avec le formateur Jan Jambon », sur RTBF Info, (consulté le 2 octobre 2019)
  7. « Jambon Ier est né: la Flandre a un gouvernement », sur Le Soir Plus, (consulté le 2 octobre 2019)
  8. (nl-BE) « Vlaams Parlement stemt over regeerakkoord zonder begroting », sur De Standaard (consulté le 2 octobre 2019)
  9. « Gouvernement flamand: l'opposition demande un report du débat sur la déclaration gouvernementale », sur RTBF Info, (consulté le 2 octobre 2019)
  10. « Formation fédérale: "Nous avons les tableaux budgétaires mais l'opposition doit attendre", déclare Jan Jambon », sur RTBF Info, (consulté le 4 octobre 2019)
  11. « Tension au Parlement flamand : l'opposition boycotte le débat faute d'avoir les chiffres du budget Jambon 1er », sur RTBF Info, (consulté le 4 octobre 2019)
  12. « Le parlement flamand accorde sa confiance au gouvernement Jambon », sur Le Soir, (consulté le 4 octobre 2019)
  13. « Voici la composition du nouveau gouvernement flamand », RTBF, (lire en ligne)

Articles connexes

  • Portail de la Région flamande
  • Portail de la politique belge
  • Portail des années 2010
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.