Gouvernement Simonet I

Le Gouvernement Simonet I est le gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale, en Belgique, dirigé par le libéral Jacques Simonet et formé par une coalition pentapartite, associant la famille socialiste (PS francophone et SP flamand), la famille libérale (PRL-FDF-MCC francophone et VLD flamand), le parti démocrate-chrétien flamand (CVP).

Gouvernement Simonet I
(nl) Regering-Simonet I

Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale

Roi Albert II
Ministre-Président Jacques Simonet
Législature 3e
Formation
Fin
Durée 1 an, 3 mois et 3 jours
Composition initiale
Coalition
Ministres 8
Femmes 0
Hommes 8
Représentation
Parlement
47 / 75

Ce gouvernement a été institué le à la suite des élections régionales et succède au Gouvernement Picqué II.

À la suite de la démission de Jacques Simonet, le , le Gouvernement de Donnea succède à ce gouvernement.

Composition du Gouvernement

Jacques Simonet (PRL)Ministre-Président, chargé des Pouvoirs locaux, de l’Aménagement du territoire, des Monuments et sites, de la Rénovation urbaine et de la Recherche scientifique
Jos Chabert (CVP)Ministre des Travaux publics, du Transport, de la Lutte contre l’incendie et de l’Aide médicale urgente
Éric Tomas (PS)Ministre de l’Emploi, de l’Économie, de l’Énergie et du Logement
Didier Gosuin (FDF)Ministre de l’Environnement et de la Politique de l’eau, de la Rénovation, de la Conservation de la

nature et de la Propreté publique

Annemie Neyts (VLD)Ministre des Finances, du Budget, de la Fonction publique et des Relations extérieures
Éric André (PRL)Secrétaire d'État chargé de

l’Aménagement du territoire, de la Rénovation urbaine, des Monuments et sites et du Transport rémunéré des personnes

Alain Hutchinson (PS)secrétaire d’État, chargé du Logement
Robert Delathouwer (SP)secrétaire d’État, chargé de la Mobilité, la Fonction publique, la Lutte contre l’incendie et l’Aide médicale urgente
  • Portail de la politique belge
  • Portail de Bruxelles
  • Portail des années 1990
  • Portail des années 2000
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.