Greg Iles

Greg Iles, né en 1960 à Stuttgart (Allemagne), est un romancier, scénariste et guitariste américain et vivant dans le Mississippi.

Greg Iles
Greg Iles en 2013
Naissance (59-60 ans)
Stuttgart, Allemagne
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Anglais
Genres

Œuvres principales

  • Spandau Phoenix (1993)
  • Black Cross (1995)
  • Mortal Fear (1997)
  • 24 heures pour mourir (2000)
  • Brasier noir (2014)
  • L'Arbre aux morts (2015)

Compléments

Il a vendu plus de dix millions de livres dans le monde et nombre de ses romans ont été classés dans la New York Times Best Seller list[1].

Son premier roman fut le thriller Spandau Phoenix (1993), centré autour du criminel nazi Rudolf Hess, et son dernier en date est The Bone Tree (2015), second ouvrage d'une trilogie de thrillers (le premier étant Natchez Burning) se déroulant dans le sud profond des États-Unis.

Biographie

Jeunesse

Greg Iles est né en 1960 à Stuttgart en Allemagne[2], où son père Jerry Iles[3] dirigeait le centre médical de l'ambassade américaine[4]. Sa mère, Betty Iles, est professeure d'anglais[1],[2].

Sa famille retourne aux États-Unis en 1963 et s'installe à Natchez, dans le Mississippi, où Greg grandit. Il entre à l'Université du Mississippi avec pour ambition d'étudier la médecine dans le but de suivre les traces de son père. Il abandonne cependant cette voie, et est diplômé en anglais en 1983[1].

La première passion de Greg Iles, avant l'écriture, est la musique. Il était guitariste, chanteur et parolier dans le groupe de rock Frankly Scarlet[1], avec lequel il gagnait environ 30 000 $ par an pendant qu'il étudiait à l'université[2]. Après avoir obtenu son diplôme, il continue de jouer avec le groupe, mais le quitte au début de 1990 à la suite d'une dispute avec les autres membres.

Carrière

En 1990, Greg Iles vit à La Nouvelle-Orléans avec sa femme de l'époque, qui est encore étudiante. Il décide de devenir écrivain, et se donne un an pour rédiger et vendre un livre. Il travaille 18h par jour[5] et écrit un manuscrit qu'il envoie à une dizaine d'agents. Il finit par obtenir un contrat de 125 000 $ pour 2 romans[1]. Il s'agit de deux thrillers ayant pour thème la Seconde Guerre mondiale : Spandau Phoenix (1993) qui fut un best-seller[5], et Black Cross (1995) qui reçut le Mississippi Author’s Award for Fiction[4].

Greg Iles publie par la suite de nombreux romans, dont la plupart sont classés dans la New York Times Best Seller list. Son roman 24 Hours, publié en 2000, a été adapté en 2002 sur grand écran par Luis Mandoki sous le titre Trapped (Mauvais Piège). Greg Iles en a écrit le scénario[2].

Il publie ses romans a un rythme effréné, mais fait une brusque pause à partir de 2009 et passe 5 ans sans sortir un seul livre. En 2011, il est victime d'un accident de voiture sur l'U.S. Route 61, près de Natchez[1], qui le plonge dans un coma de 8 jours et lui coûte l'usage de sa jambe droite[6].

En 2014, il décide de commencer une trilogie de thrillers consacrés au sud profond et sort Natchez Burning. Ce livre est centré autour de l'ancien procureur Penn Cage (personnage déjà croisé dans d'autres romans tels que The Quiet Game et The Devil's Punchbowl)[7]. L'histoire se déroule à Natchez - ville où Greg Iles a grandi - durant les années 1950/1960, parle des relations noirs/blancs et « explore le rôle des élites sociales dans l'encouragement et le développement du racisme »[6]. Ce roman, très attendu[8], est acclamé par la critique et est un best-seller (no 2 de la New York Times Best Seller list[7]).

Le deuxième roman de la trilogie s'intitule The Bone Tree et sort en 2015. Le livre, qui fait directement suite aux évènements de Natchez Burning, est également un best-seller. Selon le Washington Post, Greg Iles raconte son histoire « avec style, intelligence et passion »[9]. Comparé à une tragédie shakespearienne par le Pittsburgh Post-Gazette, l'ouvrage fait également référence à l'assassinat de John F. Kennedy[10].

Le dernier ouvrage de la trilogie, intitulé Mississipi Blood, a été publié en 2017[11].

Action caritative

Greg Iles est membre du groupe Rock Bottom Remainders (en) avec d'autres auteurs américains célèbres, dont notamment Stephen King, Amy Tan, Mitch Albom, Scott Turow et Matt Groening. Le but du groupe est de récolter de l'argent lors de concerts afin de financer des programmes d'alphabétisation pour enfants[1].

Œuvre

Romans

Roman court

Références

  1. (en) Billy Watkins, « Author Greg Iles rebounds from near-fatal wreck », sur clarionledger.com,
  2. (en) Bahar Adeli, « Biographie de Greg Iles », sur mswritersandmusicians.com,
  3. (en) « Dr. Jerry Iles », sur gregiles.com
  4. (en) John B. Padgett, « Greg Iles », sur olemiss.edu,
  5. (en) Melissa Hellstern, « 20 Questions with Author and Rock Bottom Remainder Greg Iles », sur oprah.com,
  6. (en) Gregory Cowles, « Inside the List », sur nytimes.com,
  7. (en) Debbie Elliott, « Writer Plumbs 'Nature Of Evil' In Hometown's Violent Civil Rights Past », sur npr.org,
  8. (en) Bill Sheehan, « With Natchez Burning, Greg Iles is back better than ever », sur washingtonpost.com,
  9. (en) Bill Sheehan, « The Bone Tree, by Greg Iles: Laced with menace, betrayal and twists », sur washingtonpost.com,  : « but Iles carries it off with style, intelligence and passion »
  10. (en) Margie Romero, « The Bone Tree: Greg Iles’ follow up to Natchez Burning is riveting », sur post-gazette.com,  : « Similar to a great Shakespearean tragedy, at its deepest layer Mr. Iles revisits the death of America’s equivalent to a king: the assassination of President John F. Kennedy. »
  11. (en) Erik Spanberg, « Greg Iles and others on how literature, journalism renew Civil Rights-era cold cases », sur csmonitor.com,

Liens externes

  • Portail de la musique
  • Portail de la littérature américaine
  • Portail du polar
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.