Gregor Golobič

Gregor Golobič, né le à Novo Mesto, est un homme politique slovène, membre du parti Réel - Les sociaux-libéraux (Zares).

Gregor Golobič

Gregor Golobič, en 2010.
Fonctions
Ministre de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie de Slovénie
En fonction depuis le
Président du gouvernement Borut Pahor
Prédécesseur Mojca Kucler Dolinar
Successeur Žiga Turk (Science)
Radovan Žerjav (Technologie)
Président de Réel - Nouvelle politique
Prédécesseur Aucun
Successeur Pavel Gantar
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Novo Mesto (Yougoslavie)
Nationalité Slovène
Parti politique LDS (1990-2001)
Zares (depuis 2007)
Diplômé de Université de Ljubljana
Profession Entrepreneur

Biographie

Des études inachevées

Après avoir suivi ses études primaires et secondaires à Novo Mesto, il entre en 1983 à la faculté des arts de l'université de Ljubljana et entreprend un cursus d'études slaves et philosophie. Il abandonne la première branche de son parcours peu après, et quitte l'université en 1988 sans diplôme.

Un jeune engagé

Au cours des années 1980, il travaille comme rédacteur pour le magazine de jeunesse de Novo Mesto, Valj, spécialiste des questions sociales à la radio étudiante, entre 1986 et 1988, et éditorialiste du magazine Mladina.

À la fin de l'année 1988, il commence à travailler pour la Ligue des jeunes socialistes dans l'objectif d'en faire un parti politique libéral. Élu membre de la chambre socio-politique de l'Assemblée slovène deux ans plus tard, il vote en faveur de l'indépendance de la Slovénie, puis devient en secrétaire général de la Démocratie libérale slovène (LDS), à la suite de l'élection de Janez Drnovšek à la tête du parti.

Il conserve ce poste pendant neuf ans, remettant sa démission en .

Fin d'études et carrière

Il reprend alors ses études supérieures en philosophie, qu'il achève avec une thèse baptisée « Quand les philosophes se taisent – L'exemple de Cratyle ». Il est ensuite recruté, en , comme directeur commercial de la société de haute technologie Ultra.

Retour en politique

Il est élu président du nouveau parti Réel – Nouvelle politique (Zares), une formation sociale-libérale fondée par des dissidents de la LDS, le . Il conduit la campagne pour les élections législatives d'octobre 2008, au cours desquelles il est élu député à l'Assemblée nationale.

Le 21 novembre suivant, Gregor Golobič est nommé ministre de l'Enseignement supérieur, de la Science et de la Technologie dans le gouvernement de centre gauche dirigé par le social-démocrate Borut Pahor. Il annonce le qu'il démissionnera au début du mois de juin, à la suite des référendums d'initiative populaire sur la réforme du marché du travail et des retraites[1].

Il précise le 3 juin qu'il remettra officiellement sa démission quatre jours plus tard[2].

Zares ayant subi une déroute aux élections législatives anticipées du 4 décembre 2011, il est remplacé, le , par Pavel Gantar à la présidence de Zares.

Notes et références

  1. (en) « Golobic Announces His Resignation as Minister », The Slovenian Times, le
  2. (en) « Golobic Resigns as Minister », The Slovenian Times, le

Annexes

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la politique
  • Portail de la Slovénie
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.