Guido Colonna di Paliano

Don Guido Colonna, dei principi di Paliano, noble de Rome, patricien de Naples et de Venise ( à Naples, à Milan) est un aristocrate, diplomate et Commissaire européen italien.

Guido Colonna di Paliano
Fonction
Secrétaire général de l'OTAN
Biographie
Naissance
Décès
(à 73 ans)
Naples
Nationalités
Italien ( - ), Italien ( - )
Formation
Activités
Autres informations
Parti politique
Distinctions

Biographie

Guido Colonna di Paliano est un descendant de la famille Colonna, par la branche des princes de Paliano et la sous-branche des princes de Summonte (son frère aîné Carlo succède à leur oncle comme 5e prince de Summonte en 1956). Il est le septième enfant et quatrième fils de Don Stefano Colonna, dei principi di Paliano (1870-1948) (l'un des fils du 3e prince de Summonte) et de son épouse Maria Dorotea Cianciulli (1875-1942)[1]. Le marquis Guglielmo Imperiali (1858-1944), un influent diplomate et ambassadeur d'Italie à Londres pendant la Première Guerre mondiale, était le mari de sa tante paternelle. Par sa mère, il descend de Michel-Ange, marquis Cianciulli (1734-1819), juriste et ministre de la Justice du Royaume de Naples, célèbre pour avoir signé la loi de l'abolition de la féodalité dans ce royaume.

Guido Colonna est diplômé en droit de l'Université de Naples en 1930. Avant la Seconde Guerre mondiale, il  sert en Amérique comme en Italie, comme vice-consul à New York de 1934 à 1937, puis à Toronto de 1937 à 1939[2]. De 1939 à 1940, il est secrétaire de l'ambassade d'Italie au Caire.

Après la guerre, il est secrétaire-général de la délégation italienne lors des négociations du Plan Marshall (-), puis secrétaire-général adjoint de l'Organisation européenne de coopération économique (-). En 1956, il est nommé directeur général adjoint pour les affaires politiques au ministère des affaires étrangères. Il est promu au rang de ministre le . De à , il est ambassadeur d'Italie en Norvège, succédant à Paolo Vita Finzi. Il est secrétaire-général adjoint de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord de 1962 à 1964[3].

Le , il succède à Giuseppe Caron en tant que Commissaire européen au marché intérieur et aux services dans la deuxièmeCommission Hallstein puis dans la Commission Rey en 1967, comme Commissaire à l'Industrie, jusqu'à sa démission en , juste avant que le mandat de la commission expire. Sa démission de la Commission Rey et le retard consécutif dans la nomination d'un successeur confirme que les États membres ne souhaitent pas renouveler Rey, son mandat ayant expiré fin .

Après la fin de sa carrière politique, Guido Colonna di Paliano retourne au secteur privé, en tant que président de la chaîne de grands magasins "la Rinascente". Il devient également membre de la Commission Trilatérale[4].

Vie personnelle

Le à New York, Colonna, à l'époque vice-consul à Toronto, épouse Tatiana Conu, fille de Jules Conus (Yúlij Eduárdovič Konyús), un russe, pianiste et compositeur d'origine française, et de la princesse Maria Alexandrovna Lieven[5]. Elle est née à Moscou, le et morte à Milan le . Ils ont eu trois enfants: Ne Piero Colonna (né à Toronto le ), Don Stefano Colonna (né au Caire le ) et Donna Maria Cristina Colonna (née à Stockholm le ). Le , à Paris, cette dernière épouse le comte Patrice de Vogüé (né à Paris le ), descendant du diplomate et archéologue Melchior de Vogüé et propriétaire de Vaux-le-Vicomte, qu'il a reçu de son père le jour de son mariage.

Tatiana Colonna et ses enfants sont le sujet d'une histoire racontée par l'écrivain italien Curzio Malaparte dans son roman de guerre Kaputt (publié en 1944) : elle les guérit de leur crainte des oiseaux en raison de leur association d'un moineau pris au piège dans leur chambre à coucher avec les attentats à la bombe qu'ils ont vécu à Naples[6].

Références

  1. Genealogisches Handbuch der gräflichen Häuser, volume 19, Limburg an der Lahn : C. A. Starke, 1959, p. 437
  2. L. G. Pennacchio, Exporting Fascism to Canada: Toronto's Little Italy, in Enemies Within: Italians and Other Internees in Canada and Abroad, eds Franca Iacovetta, Angelo Principe and Roberto Perin, University of Toronto Press, 2000, p. 52.
  3. "NATO Who's who? Secretaries General of NATO", http://www.nato.int/cv/depsecgen.htm
  4. The Papers of EEC, http://www.eui.eu/Documents/Research/HistoricalArchivesofEU/PublicationsAbouttheFonds/Commissariitaliani.pdf
  5. The Nebraska Journal (Lincoln, NE), Thursday, 9 June 1938: "With the approval of King Victor Emmanuel of Italy, the wedding of Prince Don Guido Colonna de Paliano and Miss Tatiana Conus, daughter of the former Princess Marie Levien of Russia, took place Wednesday in the flower bedecked home of Mr. and Mrs. Henry Fairfield Osborn, jr. Forty socially prominent friends attended the formal double ring ceremony conducted by the Most Rev. Giovanni Tedesa. The prince, Italian vice consul at Toronto, and his bride left immediately for a motor tour of Canada."
  6. Robert G. Walker, Malaparte C « Literary Strangeness: a Critical Preface to Kaputt ».

Liens externes

  • Portail de l’Italie
  • Portail de l’Union européenne
  • Portail de l’OTAN
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.