Gustave Garrigou

Cyprien Gustave Garrigou[1] plus communément Gustave Garrigou ( à Jaoul dans la commune de Vabre-Tizac (Aveyron) - à Esbly) est un cycliste français, vainqueur du Tour de France en 1911.

Pour les articles homonymes, voir Garrigou.
Gustave Garrigou
Gustave Garrigou après sa victoire au premier championnat de France de cyclisme sur route en 1907 (sur Peugeot).
Informations
Naissance
Décès
(à 78 ans)
Esbly
Nationalité
Équipes professionnelles
Principales victoires
Gustave Garrigou, toujours en 1907.
Gustave Garrigou en 1913.

Biographie

Cyprien Gustave Garrigou[2], né à Jaoul de Vabre-Tizac le , est le fils de Paul Louis Marie Garrigou, régisseur à Salles-la-Source, filateur à Jaoul et épicier à Pantin et de Marie Elisabeth dite Elisa Brémond. Il est le sixième d'une fratrie de dix enfants[3].

Il se marie à Pantin le avec Céline Adèle Louise Prévost. Ils ont deux enfants : Suzanne mariée à André Guillot et Lucien marié à Denise Olivier.

Mécanicien puis cycliste professionnel de 1907 à 1914, il porte les couleurs de Peugeot (1907-1908), puis d’Alcyon (1909-1912) avant un retour chez Peugeot (1913-1914).

Après sa retraite sportive, Gustave Garrigou ouvre une quincaillerie à Vaires-sur-Marne, en Seine-et-Marne. Il meurt à Esbly le 28 janvier 1963 à l'âge de 78 ans[4], d'une congestion pulmonaire[5].

La commune de Vabre-Tizac lui a rendu hommage à l'occasion du passage du Tour de France en 2011 au lieu-dit la Baraque-Lortal sur la commune voisine de La Bastide-l'Évêque. Une exposition sur la vie de Garrigou a eu lieu tandis que les champions cyclistes Bernard Hinault et Bernard Thévenet ont inauguré une plaque hommage au cycliste ainsi qu'un vélo géant réalisé par les retraités de la commune.

Palmarès

Palmarès année par année

Résultats sur le Tour de France

  • 1907 : 2e du classement général et vainqueur des 10e et 12e étapes
  • 1908 : 4e du classement général
  • 1909 : 2e du classement général et vainqueur de la 12e étape
  • 1910 : 3e du classement général et vainqueur de la 13e étape
  • 1911 : Vainqueur du classement général et vainqueur des 1re et 13e étapes
  • 1912 : 3e du classement général
  • 1913 : 2e du classement général et vainqueur de la 8e étape
  • 1914 : 5e du classement général et vainqueur de la 11e étape

Voir aussi

Bibliographie

  • Roger Lajoie-Mazenc, Gustave Garrigou : Itinéraire d'un enfant de l'Aveyron devenu géant de la route, Syndicat d'initiative de Vabre-Tizac, , 111 p.

Liens externes

Notes et références

  • Portail du cyclisme
  • Portail de l’Aveyron et du Rouergue
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.