Guy II de Laval-Loué

Guy II de Laval-Loué (mort le ), seigneur de Loué, Montsabert, la Faigne et Marcillé, chevalier du second ordre du croissant, chambellan du roi Charles VII, sénéchal d'Anjou.

Pour les articles homonymes, voir Guy de Laval.
Guy II de Laval-Loué
Guy II de laval-Loué son épouse.
Titre de noblesse
Seigneur
Biographie
Décès
Activités
Père
Fratrie
Enfants

Famille

Fils de Thibault Ier de Laval-Loué, il avait épousé Charlotte de Sainte-Maure[1], dame de La Faigne et de Montgoger, morte le , fille de Jean, chevalier, comte de Benon. Il en eut dix enfants :

  • André, mort sans avoir été marié ;
  • Gilles, seigneur de Montsabert, qui céda son droit d'aînesse à Pierre de Laval, son frère puîné, en 1482. Il était évêque de Sées depuis 1478, et mourut en 1501 ;
  • Pierre ;
  • René, qui a fondé la branche des seigneurs de la Faigne ;
  • François, seigneur de Marcillé, mort sans enfants environ en 1500. Il avait épousé : 1° Catherine de Batarnai ; 2° Marie de Roussart de la Possonnière. Étant demeurée veuve, elle se remaria, en 1604, à Bernardin de Mineroi, seigneur d'Avarzai et du Tertre ;
  • Marie, alliée, en 1459 à Jean Daillon, seigneur du Lude, favori du roi Louis XI ;
  • Jeanne, alias Louise, femme, 1° de Jean-Louis de Bouliers, vicomte de Demont, 2°, le de Gilles Tigeon, seigneur de la Tigeoire et de Marchais-Renaud ;
  • Hardouine, épouse de Jacques de Beauvau, seigneur de Tigny et de Ternai ;
  • N..., mariée à Olivier, seigneur de la Noue ;
  • Jeanne la Jeune, abbesse d'Etival en 1508.

Histoire

Il servit d'abord le roi Charles VII , qui le fit son chambellan du au mois de mai 1436, et s'attacha depuis à René Ier d'Anjou, roi de Sicile, duc d'Anjou et de Lorraine, qui le fit grand veneur de ses états, le , chevalier du second ordre du croissant le , et le nomma sénéchal d'Anjou le .

En 1446, Guy II de Laval-Loué participe au tournoi organisé par René d'Anjou à Saumur, et connu sous le nom d' Emprise du château de Joyeuse-Garde.

Notes et références

Voir aussi

  • Portail de la Mayenne
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.