Gyedu-Blay Ambolley

Gyedu-Blay Ambolley, né en à Sekondi-Takoradi au Ghana, est un musicien, compositeur et chanteur ghanéen. Inspiré par l'afrobeat, il est le créateur du genre musical « simigwa » une variante du highlife qui est un mélange d'afrobeat, de reggae, de groove, de soca, de jazz et de funk.

Gyedu-Blay Ambolley
Gyedu-Blay-Ambolley dans les années 1990.
Informations générales
Surnom Ambo[1]
Naissance
Sekondi-Takoradi, Ghana
Genre musical afrobeat, highlife
Instruments saxophone, guitare, percussions
Années actives 1970 - présent
Labels Essiebons Records, Wea International, Dix Records et Simigwa Records
Site officiel site officiel

Biographie

Gyedu-Blay Ambolley apprend la musique avec son père en pratiquant la flûte à partir de huit ans. C'est l'écoute de l'émission de radio américaine « Voice of America – Jazz Hour » qui aura une grande importance sur le développement de son goût pour le jazz des grands musiciens américains[2]. La musique des musiciens africains Sammy Lartey et Ebo Taylor complète ses influences musicales.

Multi-instrumentiste (basse, guitare, saxophone, percussions)[3],[1], Gyedu-Blay Ambolley fait paraître en 1975 son album Simigwa-Do qui établit son style musical, le « simigwa », dérivé de l'historique style ghanéen highlife – dans la lignée d'Ebo Taylor, devenu son mentor, qui produit son premier 45 tours[1] – en y ajoutant une influence revendiquée de James Brown et un phrasé qui préfigure le rap. Ce style évoluera dans les décennies suivantes vers des variantes hip hop pour donner le hiplife[4],[3],[5]. Il forme par la suite le groupe Sekondi Band avec lequel il évolue depuis, tout à la fois aux États-Unis et au Ghana, et publie en 45 ans de carrière plus de trente albums[5].

Gyedu-Blay Ambolley défend par ailleurs l'entraide sociale et le panafricanisme dans la lignée du président Kwame Nkrumah[1].

Discographie

  • 1975 : Simigwa, Essiebons Records
  • 1982 : Ambolley, Wea International
  • 1986 : Apple, Sunrise Records
  • 1989 : Gyedu-Blay Ambolley, Simigwa Records
  • 1989 : « Bend Down Low » Party Time!, Simigwa Records
  • 1996 : Son of Ghana, Simigwa Records
  • 1997 : The Sekondi Man, Simigwa Records
  • 2001 : Afrikan Jaazz: A New Sound in Town, Simigwa Records
  • 2015 : Sekunde, Hippo Records
  • 2017 : Ketan, Agogo Records
  • 2017 : The Simigwahene, Essiebons Records
  • 2018 : The Message, Analog Africa

Prix et distinctions

  • Afrikan Music Award à Los Angeles (2002)
  • Malcom X Music Festival Award à Los Angeles (2002)
  • Lifetime Achievement Award – « The Jazz at Drew » de la Charles R. Drew University of Medicine and Science (en) de Los Angeles (2003)[3]
  • Ghana Music Awards (2013)[3]

Notes et références

Lien externe

  • Portail du jazz
  • Portail de la musique
  • Portail du Ghana
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.