Hébreu mishnaïque

L'hébreu mishnaïque ou mishnique (hébreu : לשון חז״ל (lashon Hazal) « langue de nos Sages ») est la forme d'hébreu utilisé par les Tannaïm dans la rédaction de la Mishna.

L'hébreu mishnique se caractérise par une intrusion progressive de l'araméen dans les commentaires talmudiques de la Loi, par une évolution de la grammaire et par l’élargissement du vocabulaire par rapport à l’hébreu biblique. Cet hébreu reflète la langue parlée à la fin de la période du Second Temple[1].

À l'hébreu mishnaïque succède l'hébreu rabbinique dit aussi hébreu médiéval.

Notes et références

  1. CHJ 2007, p. 84

Bibliographie

  • Moshe Bar-Asher, L'hébreu mishnique : études linguistiques, Peeters, (ISBN 9789042907515)
  • Sophie Kessler-Mesguich, La langue des Sages : matériaux pour une étude linguistique de l'hébreu de la Mishna, Louvain, Peeters, coll. « Revue des études juives » (no 27), (ISBN 978-90-429-1191-8)
  • (en) James Barr, « Hebrew, Aramaic and Greek in the Hellenistic age », dans The Cambridge History of Judaism : The Hellenistic Age, vol. 2, Cambridge University Press, (1re éd. 1989) (ISBN 978-0-521-21929-7), p. 79-114

Voir aussi

  • Portail de la culture juive et du judaïsme
  • Portail de la linguistique
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.