Hôtel Martinez

L’Hôtel Martinez est un hôtel de luxe de style Art déco, de 1929, situé sur la Croisette à Cannes sur la Côte d'Azur en France. Il est la propriété de Constellation Hotels Holdings au Qatar[1].

Pour les articles homonymes, voir Martinez.
Hôtel Martinez
Localisation
Pays
Commune
Cannes
Coordonnées
43° 32′ 54″ N, 7° 01′ 44″ E
Architecture
Type
Construction
Ouverture
1929
Architecte
Charles Palmero ; Pierre Veunevot ; Pierre-Yves Rochon (architecte d’intérieur)
Style
Équipements
Étoiles
Chambres
409 chambres dont 99 suites
Restaurants

La Palme d'Or ** au Guide Michelin

Le Jardin du Martinez

La Plage du Martinez

Le Martinez Bar
Gestion
Propriétaire
Constellation Hotels Holdings
Site web
Géolocalisation sur la carte : France
Géolocalisation sur la carte : Provence-Alpes-Côte d'Azur
Géolocalisation sur la carte : Alpes-Maritimes
Géolocalisation sur la carte : Cannes
Le Martinez vu de la tour de la Castre.

Histoire

C'est dans le contexte du développement par l'aristocratie anglaise des stations balnéaires en France, qu'est construite à la fin du XIXe siècle au 73 du boulevard de la Croisette une villa baptisée « La Coquette ». Cette habitation est rachetée en 1874 par le Roi de Naples en exil François II de Bourbon des Deux-Siciles qui la rebaptise Villa Marie-Thérèse, l'embellit, la rénove et l'agrandit[2].

Le , Emmanuel Martinez rachète la Villa Marie-Thérèse à Alphonse de Bourbon ainsi qu’un terrain attenant avec vue imprenable sur la baie. Il fait démolir la villa pour ériger le plus grand hôtel de la région, sept étages, une façade d’une centaine de mètres, bordée de deux ailes. L'hôtel est construit à partir du par l'architecte niçois Charles Palmero. La façade est ornée «  de marbre granit et mosaïque or et couleur  ». C'est l'architecte bordelais Pierre Veneuvot qui réalise la décoration intérieure. Le palace est inauguré le par son fondateur et propriétaire Emmanuel Martinez. L'ouverture se fait le sur deux étages seulement[3].

Le Martinez vu depuis la mer dans les années 1930.

Pendant l'Occupation, le palace est en partie réquisitionné tour à tour par l'armée française, italienne et allemande. Fortement endetté, Emmanuel Martinez a des relations d'affaires durant six mois avec Mandel Szkolnikoff, intermédiaire des nazis qui veulent racheter des palaces français et en faire un grand groupe hôtelier sous le contrôle d'Hermann Göring. Il emprunte à Szkolnikoff 19  millions de francs en échange d’une remise en garantie d’une partie de ses actions, le remboursera à la fin de l'année 1943 et récupérera ses titres.  À la Libération, Emmanuel Martinez est condamné par contumace à vingt ans de travaux forcés pour «  collaboration avec l’ennemi  », puis innocenté en 1949 par la cour d’appel de Lyon mais l'État a mis son hôtel sous séquestre, considérant qu'il l'a vendu à Szkolnikoff et qu'il est donc solidaire de la dette du russe, soit 3,9 milliards de francs, avec un intérêt moratoire de 1 % par mois (jugement du )[4],[5],[6].

En 1973, plusieurs hôtels de prestige comme l'hôtel de Crillon, l'hôtel Lutetia, l'hôtel du Louvre à Paris avec l'hôtel Martinez sont réunis au sein de la filiale Concorde Hotels & Resorts de la Société du Louvre. En 1981, l'hôtel Martinez est vendu au groupe Taittinger pour 65 millions de francs. En 1988, l'hôtel est rénové et redécoré par la famille Taittinger et le Groupe Concorde[3].

Le bâtiment est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel à compter du [7].

Jusqu'en 2005, l'hôtel Martinez est la propriété de la Société du Louvre détenue par la famille Taittinger. En 2005, cette dernière est vendue au groupe américain Starwood Capital Group. En , la presse indique que l'hôtel Martinez va être cédé, en plus du Palais de la Méditerranée à Nice, de l'hôtel du Louvre et du Concorde Lafayette, à des investisseurs du Qatar[8]. La finalisation du rachat est annoncée officiellement le [9]. L'hôtel est désormais détenu par Constellation Hotels Holdings, une société de gestion basée au Luxembourg et contrôlée par des capitaux qatariens[9]. Dans le même temps, la chaîne hôtelière américaine Hyatt est choisie comme exploitant[9].

La fille d'Emmanuel Martinez, Suzanne Martinez-Kenny (mariée le à un membre des services secrets britanniques, Thomas Kenny, cofondateur du réseau de résistance Pat O’Leary[3]), à laquelle l'État réclame 23 millions d'arriérés d'impôts pour apurer la dette Szkolnikoff (toujours effective en raison des intérêts moratoires), mène toujours un combat judiciaire et réclame 130 millions d’euros de dédommagement[3].

L'hôtel change de nom le en Grand Hyatt Cannes Hôtel Martinez[10]. Fermé d' à , après une rénovation complète, l'hôtel intègre la collection Unbound du groupe Hyatt et reprend son nom originel "Hôtel Martinez"[11]. L’architecte d’intérieur Pierre-Yves Rochon a transformé les espaces communs et les 409 chambres de l’hôtel en mêlant art déco et luxe contemporain[12]. « La Plage du Martinez », a rouvert en avril 2019 après une rénovation totale durant l’hiver 2018 par ce même architecte dans la continuité de la nouvelle identité de l’hôtel, elle adopte un esprit yachting dans un décor blanc et bleu aux touches de bois[13].

En 2020, l'Hôtel Martinez a amorcé la troisième phase de ses travaux, avec le ravalement de la façade Nord, la création d'une piscine, la rénovation de la suite du 7ème étage, du spa et de la salle de gym.[14]

Situation

La Croisette et l'hôtel Martinez au centre.

L'hôtel Martinez est situé à Cannes sur la Croisette face à la Méditerranée et aux îles de Lérins.

Il est à 25 km de l’aéroport de Nice par la route du bord de mer, à km (min) de la gare de Cannes et à 500 m du palais des Festivals.

L'Hôtel Martinez se situe à 11 km d'Antibes, à 19 km de Grasse, à 56 km de Monaco et à 75 km de Saint-Tropez.

Il a pour prestigieux voisins sur la promenade de la Croisette : l'hôtel Carlton, l'hôtel Majestic et le JW Marriott Cannes.

Caractéristiques

  • L'hôtel Martinez fait partie du groupe hôtelier Hyatt.
  • 409 chambres dont 99 suites avec balcon et vue sur la Méditerranée pour la plupart, 2 appartements-terrasse de 500 m2 chacun et la « suite des Oliviers » avec son jacuzzi privatif. Chambres meublées style années 1930.Restaurant gastronomique La Palme d’Or (chef des cuisines : Christian Sinicropi, Guide Michelin 2020)
  • 2 autres restaurants :
    Le Jardin du Martinez,
    La Plage du Martinez
  • Plage privée de sable blanc : "La Plage du Martinez"
  • 15 salons prestigieux de 2 500 m2 modulables de 15 à 1 000 personnes pour organiser des conférences, réceptions, cocktails, soirées de gala
  • Martinez Bar et Bar de la Plage du Martinez.
  • L.Raphael Beauty Spa for Hotel Martinez de 900 m2 au 7e étage  : temple de l’esthétique avec centre de remise en forme, fitness, massages, salon de beauté, coiffeur…
  • Kids Club, boutiques, portier/chasseur, coffre-fort…
  • Certification : Green Globe (depuis 2010)[15]

Gastronomie

Studio de télévision Canal+ sur la plage de l'hôtel Martinez tous les ans pendant le Festival de Cannes.

Le restaurant « La Palme d'Or », restaurant 2 étoiles au Guide Michelin de Cannes, dirigé par le Chef Christian Sinicropi, propose une cuisine aux saveurs de la méditerranée. Il sert ses plats sur une collection d'assiettes réalisée avec sa femme Catherine Sinicropi. De plus, collabore en 2020 avec Steph Cop[16].

  • Julien Ochando, chef pâtissier, intègre le Lycée professionnel Le Castel, à Dijon pour préparer son CAP-BEP et poursuit son apprentissage lors de divers stages dans des boulangeries-pâtisseries et hôtels locaux. En 2007, il migre vers la Côte d’Azur où il découvre les cuisines de La Palme d’Or où il débute en qualité de chef de partie. Il prend rapidement les fonctions de « sous-chef pâtissier » puis est promu chef pâtissier en mars 2013. A la tête d’une équipe d’une dizaine de personnes, en charge d’achalander l’ensemble des restaurants de l’Hôtel Martinez. Récompensé du Prix Passion Dessert 2020[17].

La Jardin du Martinez, restaurant principal de l'hôtel, décoré dans un style Art Déco, dispose d'une terrasse comme à la Belle Epoque[18].

La Plage du Martinez est située sur le boulevard de la Croisette. Chaque weekend, se tient le Family Beach Brunch[19] de 12H30 à 16h, où les clients peuvent partager un moment en famille.

Événements

Studio de télévision Canal+ sur la plage de l'hôtel Martinez tous les ans pendant le Festival de Cannes.

Pendant le Festival de Cannes, l'hôtel Martinez est un des palaces préférés des stars internationales du cinéma. De 2004 à 2015, le studio de télévision de Canal+ « Spéciale festival de Cannes » a été annuellement installé sur la plage privée de l'hôtel [20].

Au cinéma

Notes et références

  1. Voir le site web de Constellation Hotels Holdings Ltd.
  2. Bernard Toulier, Caroline Rose, Villes d'eaux : architecture publique des stations thermales et balnéaires, Dexia, , p. 43
  3. Jean-Michel Verne, « "L’Etat nous a pris notre palace cannois" », sur Paris Match,
  4. Pierre Abramovici, Szkolnikoff, le plus grand trafiquant de l'Occupation, Nouveau Monde, , 352 p.
  5. Antoine Perraud, « L'hôtel Martinez et l'État gangster », sur Mediapart, (consulté le 23 juillet 2019)
  6. « A 91 ans, l'héritière de l'hôtel Martinez demande justice à l'Etat », sur Marianne, (consulté le 23 juillet 2019)
  7. Hôtel Martinez, base Mérimée
  8. « Le Qatar reprend les hôtels de prestige de Starwood Capital », Les Échos, (lire en ligne)
  9. Christophe Palierse, « Le Qatar rachète l'hôtel Martinez », Les Échos, (lire en ligne)
  10. « Le palace cannois le Martinez change de nom », dans Nice-Matin, 9 avril 2013, en ligne sur le site de Nice-Matin
  11. Philippe Viguié-Desplaces, « À Cannes, tapis rouge pour le Martinez », Le Figaro, (lire en ligne)
  12. Constance Assor, « À Cannes, le Martinez écrit une nouvelle page de sa légende », sur Le Point, (consulté le 15 juillet 2019)
  13. Madame Figaro, « La Plage du Martinez, l’autre Palme du Festival de Cannes », sur Madame Figaro, (consulté le 15 juillet 2019)
  14. « Cannes : Palaces en chantier sur la Croisette », sur www.laquotidienne.fr (consulté le 11 mars 2020)
  15. « Hyatt.com », sur www.hyatt.com (consulté le 15 juillet 2019)
  16. « Entre assiettes et palettes : 5 duos chefs-artistes », sur Beaux Arts (consulté le 11 mars 2020)
  17. « Passion Dessert : bienvenue à la promotion 2020 ! », sur MICHELIN Guide (consulté le 11 mars 2020)
  18. « Email Gourmand - Actualité Gastronomique du Sud de la France - Le jardin du Martinez. Hôtel Martinez***** à Cannes. Un petit-déjeuner pantagruélique », sur www.email-gourmand.com (consulté le 11 mars 2020)
  19. « Venez au Martinez tester le Family Beach Brunch à Cannes », sur COTE Magazine - Le magazine style de vie (consulté le 11 mars 2020)
  20. « Festival de Cannes: Canal + et la plage du Martinez c'est fini! », dans Nice-Matin, 11 mars 2016, en ligne sur le site de Nice-Matin

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de l’architecture et de l’urbanisme
  • Portail du tourisme
  • Portail de l'hôtellerie
  • Portail des monuments historiques français
  • Portail de Cannes
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.