HMS Ark Royal (R07)

Le HMS Ark Royal était un porte-aéronefs léger de classe Invincible. Il fut en service dans la Royal Navy de 1985 à 2011. La quille fut posée le dans les chantiers navals de Swan Hunter à Wallsend. Le lancement eut lieu le en présence de la reine mère.

Pour les autres navires du même nom, voir HMS Ark Royal.

HMS Ark Royal
Type Porte-aéronefs
Classe Invincible
Histoire
A servi dans  Royal Navy
Chantier naval Swan Hunter, Wallsend
Quille posée
Lancement
Armé
Statut retiré du service actif le [1].
Caractéristiques techniques
Longueur 210 m
Maître-bau 36 m
Tirant d'eau 7,5 m
Déplacement 20 600 t à pleine charge
Vitesse 30 nœuds
Caractéristiques militaires
Armement 3 Goalkeeper CIWS, 2 × canons de 20 mm GAM-B01
Rayon d'action 9 300 km (5 000 miles)
Aéronefs AV-8B Harrier II, Westland Sea King, AgustaWestland EH101
Carrière
Port d'attache Portsmouth

Troisième porte-avions de classe Invincible, après le HMS Invincible et le HMS Illustrious il mettait en œuvre des avions à décollage et atterrissages verticaux (porte-avions de type « STOVL », pour « Short TakeOff, Vertical Landing »). Le HMS Ark Royal était le navire amiral de la flotte britannique. Son remplaçant prévu est le HMS Queen Elizabeth.

Caractéristiques

Service

En 2003, le HMS Ark Royal prit part aux opérations en Irak. Depuis 2004, l'amirauté britannique a revu l'emploi de ses porte-avions. Ainsi des tests ont été effectués pour apprécier le comportement du navire en qualité de LPH, avec appontage d'hélicoptères AH-64 Apache sur le HMS Ark Royal. Il doit rester en service jusqu'en 2016 puis être remplacé par un porte-avions lourd, le HMS Prince of Wales.

En , à la suite de l'annonce par le gouvernement David Cameron de mesures d'austérité budgétaire, le démantèlement du HMS Ark Royal est décidé avec effet immédiat ; le Royaume-Uni n'a donc plus de navire capable de transporter des avions pendant au moins sept à huit ans[2]. Le , l’Ark Royal accueillait pour la dernière fois un avion à décollage court et appontage vertical Harrier GR.9. La Royal Navy ne retrouvera un groupe aérien embarqué qu'avec le second porte-avions de la classe Queen Elizabeth, dont la mise en service est prévue vers 2020. En attendant la mise en service de cette nouvelle plateforme, la marine britannique ne conservera qu'un porte-hélicoptères (soit le HMS Illustrious, soit le HMS Ocean)[3].

Articles connexes

Notes et références

  1. "Final farewell for decommissioned warship HMS Ark Royal" http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=114642
  2. [PDF] (en) Strategic Defence and Security Review, livre blanc du gouvernement britannique pour les orientations politiques en matière de défense. Consulté le 21 octobre 2010
  3. http://www.meretmarine.com/article.cfm?id=114642
  • Portail de la Royal Navy
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.