HMS Hyperion (H97)

Le HMS Hyperion (H97) est un destroyer de la classe H construit pour la Royal Navy. Lancé le et armé en , il participe à l'embargo sur les armes lié à la guerre civile espagnole avec la Mediterranean Fleet. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, il participe à la recherche de raiders allemands dans l'océan Atlantique avant de retourner en Méditerranée. En , le destroyer participe aux batailles de Punta Stilo et du cap Spada. Il escorte ensuite des convois de Malte avant de toucher une mine le , puis sabordé dans la foulée.

Pour les autres navires du même nom, voir HMS Hyperion.

HMS Hyperion

Le HMS Hyperion en 1936.
Type Destroyer
Classe H
Histoire
A servi dans  Royal Navy
Chantier naval Swan Hunter[1]
Quille posée
Lancement
Commission
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 145 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 98,5 m
Maître-bau 10,1 m
Tirant d'eau 3,78 m
Déplacement 1 370 long tons (1 392 t)
À pleine charge 1 890 long tons (1 920 t)
Propulsion 2 hélices
Turbines à engrenage Parsons
3 chaudières Admiralty
1 chaudière Johnson
Puissance 34 000 ch
Vitesse 36 nœuds (67 km/h)
Caractéristiques militaires
Armement 4 × 1 canons de 4,7 pouces
2 × 4 mit. de 12,7 mm
2 × 4 TLT de 21 pouces (533 mm)
20 grenades ASM
Électronique Sonar Type 124
Rayon d'action 5 530 milles marins (10 200 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Carrière
Indicatif H97
Localisation
Coordonnées 37° 40′ nord, 11° 31′ est
Géolocalisation sur la carte : Italie
HMS Hyperion
Géolocalisation sur la carte : Méditerranée
HMS Hyperion

Conception

Histoire

Notes et références

Bibliographie

  • (en) Robert Gardiner et Roger Chesneau, Conway's All the World's Fighting Ships (1922-1946), [détail de l’édition]
  • (en) H. T. Lenton, British & Empire Warships of the Second World War, Annapolis (Maryland), Naval Institute Press, (ISBN 1-55750-048-7)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • Portail de la Royal Navy
  • Portail de la Seconde Guerre mondiale
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.