HMS Resolution (1771)

Le HMS Resolution était un navire de la Royal Navy connu pour avoir été commandé par James Cook durant ses deuxième et troisième expéditions dans l'océan Pacifique. À son sujet, impressionné, il le dénomma « mon bateau de choix » et « le plus adapté au service que j'ai jamais vu ».

Pour les autres navires du même nom, voir HMS Resolution.

HMS Resolution
Type Bombarde
Histoire
A servi dans  Royal Navy
Commanditaire Royal Navy
Commandé James Cook puis Charles Clerke
Lancement 1772
Statut Disparu en 1782
Caractéristiques techniques
Longueur 34 mètres
Maître-bau 11 mètres
Tonnage 462 tonnes
Propulsion Voile
Profondeur 4 mètres

Le Resolution est lancé de Plymouth le avec le HMS Adventure. Son effectif compte 112 membres d'équipage incluant 20 volontaires qui ont participé à la première expédition Cook sur le HMS Endeavour entre 1768 et 1771.

Le , le Resolution est le premier navire à franchir le cercle Antarctique, ce qu'il renouvelle par la suite à deux reprises durant son expédition.

« Resolution » and « Adventure » with fishing craft in Matavai Bay, par William Hodges en 1776, montrant les deux navires du capitaine Cook lors de sa deuxième expédition dans le Pacifique à l'ancrage à Tahiti en août 1773.

La troisième incursion, le , est la plus méridionale en atteignant les coordonnées 71° 10′ S, 106° 54′ O . Il prouve ainsi que la Terra Australis Incognita d'Alexander Dalrymple est un mythe. Plus tard, lors de la troisième expédition Cook, il franchit de nouveau le cercle antarctique le et le , sous le commandement de Charles Clerke après la mort de Cook.

En 1780, le Resolution est converti en transport armé et fait voile vers les Indes en mars 1781. Il est capturé par le Sphinx de Suffren le . Après la bataille de Négapatam, le , le Resolution est envoyé à Manille pour du bois, des biscuits et des cordages, et pour engager tous les marins possibles. Mais le , il disparaît à jamais. Le , de Suffren écrit que le Resolution a été aperçu pour la dernière fois dans le détroit de la Sonde et qu'il suspecte que le navire était déjà retombé aux mains des Anglais. Un article du Melbourne Argus, en date du rapporte que le bateau a terminé ses jours comme charbonnier à Rio de Janeiro, mais cela n'a jamais été confirmé. Le vicomte Galway, gouverneur-général de Nouvelle-Zélande, possédait une représentation d'un bateau décrit comme étant le Resolution, mais une photographie de celle-ci démontre qu'elle ne colle pas avec la fameuse peinture de Holman figurant le navire.

Bibliographie

  • (en) Lincoln P. Paine, Ships of the World : an Historical Encyclopedia, Houghton Mifflin, (ISBN 978-0-395-71556-7).
  • Portail du XVIIIe siècle
  • Portail de la Royal Navy
Cet article est issu de Wikipedia. Le texte est sous licence Creative Commons - Attribution - Sharealike. Des conditions supplémentaires peuvent s'appliquer aux fichiers multimédias.